Oubliez les SPAMs, la newsletter StreetPress est 100% utile

Continuer ma lecture sur StreetPress

L'éjac' faciale décryptée par un chercheur

REVUE DU WEB

Splassshhhh | News | par | 19 Février 2013

L'éjac' faciale décryptée par un chercheur

Entretien avec Antonio Dominguez Leiva


« Rapport mimétique avec le spectateur », « signe de la réalité », « paradoxe bataillien de la beauté érotique »… Le chercheur québécois Antonio Dominguez Leiva, professeur à l’Université de l’UQAM à Montréal et auteur du livre l’Esthétique de l’éjaculation, sur-interprète l’image de l’éjac faciale dans un entretien-fleuve qui sent bon le musc avec nos partenaires du Tag Parfait.


Money shoTPourquoi autant d’éjaculations faciales ? La première raison est à aller chercher dans ce que le chercheur appelle « le money shot », c’est-à-dire la plus-value, façon cinéma du réel, qu’apporte l’éjaculation au porno.


« C’est là où l’acteur est censé jouir pour de vrai. La vérité du sexe dans le porno était dans cette éjaculation de l’acteur masculin, qui ne pouvait en théorie être feinte », explique M. Leiva.


Le problème, c’est que jouir un litron de semence après une érection de deux heures et demie est aussi difficile que de traire une vache pour un manchot.  Dès le début du porno, le shampooing et toutes sortes de choses ont été utilisées pour simuler les éjaculations.


« On a donc faussé cette image-là en gardant ce secret professionnel comme un tabou. Que c’était ça le signe de la réalité, de la vérité du porno », regrette l’ami du grand Nord.


 Mimèsis  Autre explication de poids développée par le chercheur : l’importance de la « mimèsis » dans l’éjac faciale. Car c’est un moment clé, puisque dans l’idéal, l’éjaculation de l’acteur porno correspondrait à celle du spectateur en matant le film.


C’est en suivant ce raisonnement que Leiva explique la prédominance des plans en POV – le point de vue subjectif. Le visage de l’homme ne doit surtout pas être vu afin de dépersonnaliser l’acteur et faire en sorte que son corps devienne un substitut du corps du spectateur.


Et pour savoir quel est le rapport entre l’écrivain-philosophe Georges Bataille et l’éjaculation faciale, il faut cliquer ici.

Les liens de l'article

L'actu