Nous sommes les 52 %

11 Janvier 2017

par le collectif 52, qui milite pour liquider les inégalités femmes / hommes.

Ces 52% de la population, ce sont les femmes. Elles représentent aussi 53% des votes en France et même 85% des achats dans le monde. Comme l’explique le collectif 52, les femmes sont puissantes. Elles peuvent et doivent prendre le pouvoir.

Nous sommes 52% de femmes en France et 53% des votants. Nous sommes puissantes, nous pouvons et devons prendre le pouvoir.

Nous avons le pouvoir économique

85% des dépenses sont faites par les femmes, ce qui fait de nous la force économique. Nous devons en prendre conscience et utiliser cette force pour soutenir les entreprises paritaires, qui ont une politique active pour l’égalité des sexes et qui n’utilisent pas nos corps à des fins mercantiles.

Nous pouvons injecter nos ressources dans le développement de projets pensés et réalisés par et pour les femmes. Nous pouvons utiliser notre force économique pour contraindre les enseignes à respecter nos droits. 85% de l’économie est entre nos mains, puisque c’est la part des achats réalisés par nous sur la planète. Nous avons donc le pouvoir de créer une crise économique ou de mettre une entreprise en faillite. Les entreprises n’ont pas le pouvoir : nous consommons, nous décidons.

Nous avons le pouvoir électoral

Nous sommes 53% d’électrices en France. Nous sommes donc majoritaires. Nous avons le pouvoir de décider qui nous représente. En France, les femmes occupent 139 sièges à l’Assemblée nationale sur 577 et 95 au Sénat sur 348. Avec 26,2 % des femmes élues à l’Assemblée nationale, la France rétrograde à la 60e place dans le classement international de la parité – établi, en 2016, par l’Union interparlementaire – soit juste derrière l’Irak…

« Nous avons le pouvoir de décider qui nous représente. »
Le collectif 52

Comment les lois – y compris celles qui ne concernent que nous – peuvent-elles être adaptées aux femmes si elles sont élaborées et votées par des hommes ? Mettons au pouvoir plus de femmes. Utilisons notre nombre pour contraindre les politiques à agir pour l’égalité des sexes. Rappelons-leur qu’ils ne passeront pas sans nous. Nous votons, nous décidons. Nous avons le pouvoir de renverser la vapeur et liquider les inégalités.

Si nous prenons notre juste place, c’est bon pour tout le monde

Mettre fin aux inégalités profite à tous et à toutes. Selon Mc Kinsey, un des premiers cabinets de conseil au monde, si les femmes étaient autant payées que les hommes et avaient les mêmes accès à des postes à hautes responsabilités que les hommes, d’ici à 2025 le PIB mondial serait augmenté de 26 %.

52
/ Crédits : Jacob Krist

Si les femmes se soulèvent et cessent de consommer et montrent le feu de leur puissance, le journaliste Christophe Barbier, et d’autres, comprendront bien vite, qu’au contraire, l’économie est entre les mains des femmes ! Il suffirait d’un jour de grève des dépenses pour que toutes les entreprises et tous les politiques comprennent la force de ce sexe !

Nous sommes la majorité

L’égalité est l’affaire de tous et de toutes et ensemble nous devons y œuvrer. Mais si cet effort ne se fait pas ensemble alors ce sont les femmes qui changeront la donne. Nous sommes la force économique du pays. Alors pourquoi sommes-nous moins bien payées que les hommes ? Pourquoi occupons-nous des postes subalternes ? Pourquoi n’avons-nous accès à quasiment aucune sphère décisionnelle ? 52 est notre réponse à ce constat. Nous appelons à une prise de conscience politique des femmes : nous représentons 52 % de la population française, nous sommes la majorité, nous décidons, nous agissons !

« Nous représentons 52 pour cent de la population française, nous sommes la majorité, nous décidons, nous agissons ! »
Le collectif 52

Edité par Elvire Duvelle-Charles
L'actu