Youtube, plus fort que Megaupload ?

De plus en plus de films complets sont accessibles sur la plateforme

FAQ Mégaupload n'existe plus et Mega pas encore : pour permettre aux pauvres internautes de mater des films en intégralité, suffit d’aller… sur YouTube. Pour freiner le phénomène, la plateforme a même inventé un logiciel, Content ID.

youtube-plus-fort-que-megaupload

Parce que ça va bien les films en VO

Est-ce simple d’uploader un film sur YouTube ? Oui, tout le monde peut le faire. Il suffit d’avoir un compte. Des nouveaux utilisateurs apparaissent d’ailleurs très régulièrement, et mettent en ligne, pour certains, jusqu’à plus de trente films.

Combien y’a-t-il de films complets sur YouTube ? Difficile d’estimer précisément le nombre de films présents sur la plateforme, car beaucoup ne font pas long feu sur la toile. « Si l’ayant droit demande la suppression de la vidéo, elle disparaît », explique Hélène Barrot. Quand ce n’est pas le cas, les œuvres restent. Certaines sont en ligne depuis plus de six mois. Au choix, en ce moment, vous pouvez par exemple visionner Shaolin Basket, Scary Movie 4, Kick Ass, Chouchou ou même Hooligans.

Mettre un film complet sur une plateforme, est-ce légal ? Sans surprise, non. « Mettre un film complet sur notre plateforme, sans en avoir les droits, c’est illégal. Seules les sociétés de distributions peuvent le faire, si elles en ont envie », explique Hélène Barrot, responsable communication de Youtube. Même des sons ou des clips peuvent être interdits de publication si on ne possède pas les droits. Poster un film sur Youtube, c’est, en plus, du streaming. Et c’est donc doublement illégal. « C’est du ressort des lois Hadopi », précise Maître Guizard-Collin, avocate spécialisée dans les droits de l’Internet.

Que risque-t-on ? Théoriquement, 3 ans de prison et 300.000 € d’amendes. « C’est de la contrefaçon, au même titre que le téléchargement ou l’envoi de contenu illégal », poursuit Maître Guizard-Collin. Youtube a aussi imaginé des mesures préventives. « Si quelqu’un poste une vidéo dont il n’a pas les droits il risque la suppression de la vidéo, puis, la deuxième fois, l’interdiction de poster des vidéos de plus de 15 minutes, la troisième fois la suppression du compte, et la quatrième fois l’interdiction de recréer un compte », raconte Hélène Barrot. En réalité, c’est comme partout, tant que tu ne te fais pas choper, tu peux.
















Si l’ayant droit demande la suppression de la vidéo, elle disparaît


YouTube joue-t-il le rôle de modérateur ? Non, Youtube n’est qu’une plateforme d’hébergement. C’est aux ayants droits (sociétés de distributions) de faire la démarche de bloquer les vidéos qui leur appartiennent. La société de distribution peut aussi consulter le nombre de vues et se mettre d’accord avec Youtube pour y mettre une pub qui lui rapportera de l’argent à chaque clic.

Que fait YouTube pour enrayer le mouvement ? La firme américaine a dépensé 30 millions de dollars pour leur faciliter la tâche. Un outil est né en 2007, Content ID. La machine scanne le contenu uploadé sur la plateforme, et enregistre les empreintes vidéo et sonores. Lorsqu’un utilisateur poste un film, Content ID scanne ses empreintes avec celles de toutes ses archives. Comme pour des empreintes digitales. Et s’il est répertorié dans les archives de l’outil, et que l’auteur n’a pas les droits, il le détectera. « Le problème est que certaines entreprises ne comprennent bien la façon dont fonctionne Content ID. Elles ne font donc pas la démarche de supprimer la vidéo et elle reste en ligne », admet Hélène Barrot.

Content ID est-il fiable ? Oui et non. Parfois, la machine confond les empreintes numériques, et de mauvaises vidéos sont supprimées. « On essaie de perfectionner l’outil de plus en plus. Avant Content ID ne reconnaissait que les vidéos HD, maintenant il reconnaît même les très mauvaises copies. Il faut savoir que 72 heures de contenu sont mises en ligne chaque minute, les robots prennent donc du temps pour tout analyser », poursuit Hélène Barrot, responsable de la communication de Youtube France.

Comment trouver ces films ? Facilement, il suffit de taper « film complet » dans YouTube. Ensuite, lorsque l’on est abonné à des comptes Youtube, on reçoit une newsletter « vous vous êtes abonnés à ces chaînes, vous aimerez peut-être aussi … ». Il suffit d’ajouter des chaînes qui publient des films entiers à son panel pour recevoir, de la part de Youtube, une sélection de films entiers présents sur la toile. Le comble.

Certaines entreprises ne comprennent bien la façon dont fonctionne Content ID
















72 heures de contenu sont mises en ligne chaque minute


Suivre StreetPress sur Twitter :

Suivre StreetPress sur Facebook:

une erreur, une information à préciser

Source : Gurvan Kristanadjaja StreetPress

Cc Publié le 15.11.12