La carte des dix spots pour chasser les Ovni pendant l'été

La carte des dix spots pour chasser les Ovni pendant l'été

Plutôt barbeuk au Col-de-Vence ou doudoune en Norvège ?

Best-of | Cartes | par | 2 Août 2011

La carte des dix spots pour chasser les Ovni pendant l'été

Sur StreetPress, le guide des 10 lieux incontournables pour les ufologues devrait t'aider si tu cherches des Ovnis vendredi 5 aout pour la nuit des étoiles. Avec en prime l'expertise de Kimbangu Piffer, représentant de Raël en France.


Afficher Tourisme ufologue sur une carte plus grande

1Les lumières de Hessdalen

Où ça: La vallée de Hessdalen à 120 kilomètre de Trondheim au Nord de la Norvège. Attention c’est un trou perdu: seulement 150 habitants vivent dans la région, il faut bien se renseigner avant si vous voulez vraiment y aller.

Quoi voir: Le lieux est internationalement connu pour ses phénomènes lumineux inexpliqués. 10 à 20 fois par an en moyenne des taches de lumière apparaissent dans le ciel et peuvent durer pendant une heure. Paraît que ce serait des nuages de poussière de scandium en combustion. L’avis de Xavier Passot, président du Geipan : « Pour le coup c’est peut-être un des seuls endroits où vous pouvez voir quelque chose. Les ufologues s’y mêlent aux scientifiques, le Geipan finance les travaux d’un chercheur français là-bas. »

2Le Col-de-Vence, ses énigmes et ses barbecues

Où ça: Dans les Alpes-Maritimes à 30 kilomètres de Nice. Le col de 1.000 mètres d’altitude offre une vue plongeante sur le plateau en contrebas

Quoi voir: Depuis les années 1970, le plateau est connu pour ses phénomènes paranormaux: L’année 1994 a par exemple été riche en énigmes. C’est la Mecque des ufologues français qui s’y réunissent régulièrement pour des veillées . Tu risques quand même d’y voir plus de chipolatas que de soucoupes volantes. L’avis de Philippe, ufologue niçois: « Le Col de Vence, ce sont les plus grosses affaires du monde: l’affaire Niccolai , Valensole … On y fait des veillées où on observe le ciel mais il y a plus d’ufologues que d’Ovni. »


Assiettes en plastique au Col-de-Vence

3L’International UFO Museum de Roswell

Où ça: Roswell, la ville de 45.000 habitants au Nouveau-Mexique où un Ovni se serait crashé en 1947

Quoi voir: L’International UFO Museum situé sur Main Street est le musée de référence pour la culture Ufo. S’y mêlent un centre de recherche et un McDonald’s. L’entrée est à 5$ (seulement à 3$ pour les militaires !) L’avis de Gildas Bourdais, le spécialiste français de Roswell: « C’est une visite à faire mais pour passer des vacances c’est beaucoup. Les commerçants ont compris le filon et se font de l’argent. Mais ce n’est pas du tout la volonté de l’équipe actuelle du musée. C’est vraiment un bon musée: Au départ il a été crée par un des principaux témoins, l’ancien lieutenant Walter Haut »


Un aperçu du musée

4

Où ça: Bugarach dans l’Aude, un village de 187 habitants situé au pied des Pyrénées.

Quoi voir: Avant de devenir « le village qui sera épargné par la fin du monde en 2012 » , Bugarach était la destination incontournable des ufologues français qui voient d’ailleurs d’un mauvais œil arriver « les gogos » qui croient à « la fumisterie de 2012 ». Selon l’ufologue Ghislain Sanchez Bugarach « est soupçonné d’abriter en son sous-sol un lac gigantesque qui serait le refuge d’une base extraterrestre ». L’avis de Jean-Pierre Delord, maire de Bugarach: « Moi je ne préfère ni les ufologues ni ceux qui viennent pour 2012. Tout le monde a sa liberté. Ce qui me dérange c’est que les journalistes ne parlent que de ça ! Les ufologues sont des gens raisonnables et discrets par contre je ne fais que gérer l’afflux des journalistes ! (…) Oui,  je crois aux Ovni, j’espère qu’il y en a. »


Un Ovni à Bugarach ?

5Les Cercles de culture au Royaume-Uni

Où ça: Depuis 1970, 10.000 cercles de culture ont été recensés dans 26 pays. Mais 90% d’entre eux se trouvent au Royaume-Uni: on privilégiera donc la patrie de David Seaman pour le tourisme ufologue.

Quoi voir: Les Cercles de culture sont des motifs dessinés dans des champs de blé visibles depuis le ciel. S’il n’y plus que très peu de doute quant à leur origine ( souvent des canulars), certains ufologues y voient une explication extra-terrestre. L’avis de Christian Comtesse, président des Repas Ufologiques: « C’est pour les gogos ! Moi qui suis agriculteur je peux vous le dire: ça rapporte plus de faire payer 10 livres à 500 personnes pour visiter mon champ que de vendre ma tonne de blé ! »


Comment fabriquer un cercle de culture par News of the World

6L’Ovniport d’Arès

Où ça: Située en Gironde, la petite station balnéaire d’Arès ( 5.472 habitants) vit principalement du tourisme et de l’ostréiculture.

Quoi voir: L’Ovniport d’Arès, installé le 15 aout 1976 sur décision du maire de l’époque Christian Raymond – « un personnage » dixit l’Office du Tourisme – est le premier Ovniport de France. Son créateur Robert Cotten: « Si l’on voit atterrir si peu d’Ovni, c’est parce qu’on n’a pas fait grand chose pour les accueillir ». CQFD: En bordure de plage, un espace pour leur atterrissage et un monument ont été construits.

L’avis d’Aurélie de l’Office du Tourisme d’Arès: « C’est vrai qu’on ne fait pas spécialement beaucoup de promotion autour de l’Ovniport. Mais parfois il y a gens qui aiment l’astronomie et qui ne viennent pour ça ».


La piste d’atterrissage d’Arès

7Le Museumotel L’Utopie de Raôn-l’Etape

Où ça: A Raôn-l’Etape dans les Vosges. Si t’es nul en géographie, c’est entre Nancy et Strasbourg.

Quoi voir: L’Utopie est un « « Museumotel » qui propose à ses clients de dormir dans des bungalows-bubble très sixties tout droit sortis d’un épisode de Star Trek. « Le motel au delà de sa singularité architecturale, vous emmène dans une autre dimension ! », annonce le site web . Ça promet !

L’avis de Joel, le boss des lieux: « La première chose qui vient à l’esprit quand les gens arrivent c’est la maison des Barbapapas. Après chaque génération y trouve quelque-chose: La guerre des étoiles, le prisonnier, les télétubbies. Je n’ai pas de souvenir d’avoir vu des ufologues. Après peut-être qu’ils ne se présentent pas comme tels. »


Où se cachent les Télétubbies ?

8La centrale nucléaire de Fukushima

Où ça: A proximité de la centrale de Fukushima au Japon, devenue zone interdite depuis le tsunami et la fusion des réacteurs.

Quoi voir : Les observations d’Ovni se sont multipliées depuis la catastrophe, alimentant même les colonnes des gazettes les plus sérieuses comme ici et ici . De toute façon nucléaire et zone interdite ont toujours fait bon ménage dans la culture Ufo que ce soit en France avec plateau d’Albion ou aux États-Unis avec le centre d’enrichissement d’uranium de Oak Ridge (37 observations entre 1947 et 1952 !). L’avis d’Alexis du site Ufologie et Paranormal:: « Pour moi à Fukushima c’était de simples hélicoptères. On peut voir ce qu’on veut: Pour l’attentat d’Oslo beaucoup de gens on tvu quelque chose passer. Dès qu’il y a une catastrophe, les théoriciens du complot cherchent quelque chose. »


Ovni ou hélico?

9Les bases à Ovni de l’Antarctique

Où ça: Iles Shetland, île de la Déception , base de Neu-Schbenland … Les mystères du continent blanc sont aussi nombreux que ses manchots.

Quoi voir: Quand ce ne sont pas les décombres des bases nazies où étaient développés « les fameux disques volants V7 » ou « les Manisolas, des appareils qui deviennent sexués et métalliques par une série de transformations opérées en 7 phases successives » , l’Antarctique c’est aussi le lieu où s’expliquent tous les mystères de la série X-Files.

L’avis de Christian Comtesse, président des Repas Ufologiques: « C’est un des aspects farfelus de l’ufologie, mais ils sont à côté de la plaque. Vu les conditions climatiques, ça m’étonneraient que les nazis aient développé des projets là-bas ».


Tout savoir sur les bases Ovni des nazis sur YouTube

10

Où ça: A Jérusalem qui doit accueillir L’ambassade des Elohim – les extra-terrestres pour Raël. « Mais il y a des attitudes de la part d’Israël qui sont loin d’être correctes avec les Palestiniens, alors on peut la construire n’importe où ! Du moment qu’un pays nous accorde 1 km de côté … », explique Kimbangu Piffer, représentant du mouvement raélien en France .

Quoi voir : Pour le moment pas grand chose à part le site web du mouvement raélien qui présente la maquette du projet d’ambassade . Futur « QG pour les relations diplomatique entre les Elohim et les gouvernements terrestres », le bâtiment doit entre autre posséder « une salle à manger pouvant accueillir 21 personnes », « une piscine » et « 7 chambres, avec toute une salle de bain ». Tous les détails et les plans sont ici . L’avis Kimbangu Piffer, représentant du mouvement raélien en France: « On n’a pas vraiment de lieux importants dédiés aux Ovni. Ce qui nous intéresse ce sont ces gens qui sont dans ces engins. Ce sont des hommes et des femmes, comme nous, qui ont eu cette capacité de nous créer grâce à une parfaite maitrise de l’ADN (…) Personnellement je n’ai jamais vu d’Ovni ni d’Elohim »


L’ambassade doit être crée “dans un pays chaud et accueillant”


L'actu