Une chorale d'extrême droite joue les MC à la cérémonie d'Etat pour Jeanne d'Arc

Une chorale d'extrême droite joue les MC à la cérémonie d'Etat pour Jeanne d'Arc

Les représentants du ministère battront-ils la mesure pendant « les Lansquenets » ?

Heidi Heido | Contre enquête | par | 9 Mai 2013

Une chorale d'extrême droite joue les MC à la cérémonie d'Etat pour Jeanne d'Arc

Comme tous les 2e dimanche de mai à 9h, le ministère des anciens combattants organise un hommage d'Etat pour Jeanne d'Arc. Cette année encore, une chorale culte de la mouvance nationaliste assurera l'ambiance. En avant la musique !

La place des Pyramides (Paris 1er), son hôtel Regina et… sa statue de Jeanne d’Arc. C’est ici que doit avoir lieu l’événement : dimanche 12 mai au petit matin, le ministère délégué chargé des anciens combattants y organise « la fête de Jeanne d’Arc et du patriotisme ». Une cérémonie très officielle pour célébrer la pucelle à laquelle ont été conviés ministres, maires et préfets… Et qu’une chorale culte de la mouvance nationaliste devrait rythmer à coup de tambourin !

Animation Sur la cathosphère l’événement est annoncé un peu partout : Dans le programme de « l’hommage officiel » que vous pouvez y consulter , c’est bien aux « Choeurs Montjoie-Saint-Denis » que revient l’honneur d’animer la cérémonie. Une chorale proche de la mouvance catho-intégriste, connue notamment pour son répertoire contre-révolutionnaire. Joint par StreetPress, Pierre Maire, l’homme qui « a joué l’intermédiaire » pour faire venir les choeurs aux Pyramides – et aussi président de l’association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc, d’en saliver d’avance:

« Ils sont bons ! Et ils vont mettre de l’animation, d’autant plus qu’il y a beaucoup de temps morts pendant la cérémonie. »

Hommage républicain Une chorale catho-intégriste à une cérémonie officielle organisée par l’Etat ? « On est littéralement tombé des nues quand on a vu ça ! On était au courant de rien ! » confie une source proche du dossier à la mairie de Paris. Car c’est bien à l’hommage républicain, et non à la commémoration de l’extrême droite radicale qui a lieu plus tard dans la journée, que chantera la chorale. « Une journée nationale » organisée par le ministre délégué aux anciens combattants (qui dépend du ministère de la Défense) et à laquelle sont sommés de se rendre des représentants des ministres, de la préfecture, de la mairie de Paris ou encore du Parlement.

MapOù écouter une chorale nationaliste ce week-end ?

Kulte Les « Choeurs Montjoie-Saint-Denis » sont bien connus dans les milieux nationalistes et catho-intégristes. Pour se procurer leurs derniers skeuds, c’est sur le site « Patriote Production » que ça se passe (profitez-en au passage pour acheter ce superbe porte-clés décapsuleur en forme de croix celtique ). Mais si vous préférez la musique live, rendez-vous à une rave organisée par Bruno Gollnisch puisque ils y balancent régulièrement leurs beats, comme ici en Mayenne .

Joint par StreetPress, le spécialiste de l’extrême droite Jean-Yves Camus, va même jusqu’à qualifier de « un peu culte » la chorale :

« Ce sont les interprètes du cultissime “Partisan Blanc”, qui était chanté lors des manifestations contre le mariage pour tous. Et bien sûr des Lansquenets, l’hymne de l’extrême droite militante »

Les premiers EP des « Chœurs Montjoie-Saint-Denis » étaient d’ailleurs édités par la SERP, le label fondé par Jean-Marie Le Pen et le Waffen-SS Léon Gaultier. Le site d’information antifasciste Reflexes rappelle, lui, qu’une jaquette d’un CD des « Chœurs Montjoie-Saint-Denis » a été dessinée par le graphiste historique du Gud… Überswagg !

Son« Occident en avant », un morceau culte de la chorale

Privé de musique Dans l’entourage du ministre délégué en charge des anciens combattants, qui s’occupe de l’organisation de la commémoration, on a appris « il y a quelques heures par internet (mardi soir, ndlr) » la présence de la chorale . « Ils ne font pas partie du protocole. Ils sont là en tant que spectateurs », insiste l’équipe du ministre délégué Kader Arif, qui en profite pour rappeler aux choeurs qui est le patron :

« Et ils n’auront pas le droit de faire de la musique pendant la cérémonie ! »

Des avertissements dont n’a que faire Pierre Maire, groupie de Jeanne d’Arc de 70 ans et qui parle au nom de la chorale :

« Je n’ai pas à avoir l’autorisation du ministère ! Et puis, l’intervention cadre bien avec l’événement. On y honore Jeanne d’Arc, c’est la sainte de la patrie, et la chorale fait des chants patriotiques ! »

Hacking C’est que depuis 3 ans, « les Choeurs Montjoie-Saint-Denis » hackent la cérémonie d’Etat pour Jeanne d’Arc. Dans l’équipe du ministre chargé de l’organisation, on reconnait ne pas trop se soucier de cette commémoration « minimaliste », qui dure « à peine 15 minutes » et qui « n’intéresse personne. »

« La dernière fois qu’on a eu de la musique, c’était il y a 5 ou 6 ans ! lls ont supprimé la garde républicaine : Il ne reste plus qu’un clairon et un tambour pour la sonnerie aux morts ! » s’offusque Pierre Maire. Face au « désistement manifeste des officiels », le septuagénaire et son association issue des milieux militaires et cathos-intégristes se sont donc imposés comme MC « pour redonner un hommage mérité à Jeanne d’Arc. » Une présence qui gêne à la Mairie de Paris où, cette année, on se demande si un représentant doit être envoyé. La préfecture et le ministère de la Défense ont, eux, confirmé la venue d’un officiel.

Sollicité par StreetPress, le fondateur de la chorale Jacques Arnould – qui s’est illustré aux côtés des milices maronites pendant la guerre du Liban, n’a pas souhaité donner suite à nos demandes d’interview pour détailler la playlist de l’event. On ne sait pas s’il jouera le très martial « Occident en avant » devant l’envoyé du ministre Kader Arif.

Ils n’auront pas le droit de faire de la musique pendant la cérémonie !


L'actu