Alain Soral arrête « Flash »

Alain Soral arrête « Flash »

Actu | Reportages | par | 8 Avril 2011

Alain Soral arrête « Flash »

Alain Soral, l’essayiste d’extrême droite, arrête son aventure avec le quinzomadaire Flash. Caution people du titre lancé par des anciens de National Hebdo, Soral y tenait une chronique et était conseiller de la rédaction. 
Le départ de Soral est confirmé dans l’édition du 7 avril de « Flash », par un édito signé Nicolas Gauthier:
« Alain Soral, l’un de nos chroniqueurs, nous quitte donc, pour des raisons qui lui sont propres. »
Le blog de Marc George, un ex-militant FN et ex-responsable de l’association de Soral a sa petite explication : 
Il y a « une nécessite de recentrage pour l’auteur de Comprendre l’Empire ». « Fort du relatif succès de son livre, Soral abandonne donc ses “amis” afin de se refaire une virginité »
Flash,  « courroie de transmission du FN» ?
Du côté d’Alain Soral, la nouvelle est confirmée sur le site de son association: le quinzomadaire serait devenu «une simple courroie de transmission du Front National», qu’il a quitté lui en 2009.
Et d’inviter les fans de Soral à faire leur shopping sur sa boutique en ligne « d’insoumission culturelle et d’objets subversifs en tout genre ». Youpi, avec ça on va passer de joyeuses pâques !

L'actu