En ce moment

    15 / 12 / 2011

    Tests conso / la fin du joint / fumeur et macho...

    Le dossier spécial Cannabis, pour de vrai

    Par Johan Weisz

    Des reportages et des enquêtes, à la rencontre des consommateurs et des nouveaux usages. Pour vous raconter une réalité, sur le terrain, et parler d'autre chose que des débats interminables sur la dépénalisation ou la légalisation.

    Toi le jeune, et si on parlait du cannabis ? Mais en évitant précisément les sujets à la noix du genre « légalisation ou dépénalisation » ou « cannabis drogue douce ou pas ». Parce que ça fait 25 ans que les décideurs publics ressassent ces débats binaires sur les substances, sans que rien ne change. Ces débats piégés d’avance nous ont lassés et n’aboutiront à rien si l’on s’en tient là. Dans ce dossier de StreetPress, on a humblement tenté de raconter la réalité du terrain, des usages et de la consommation du cannabis. Sans a priori et sans vous prendre pour des cons.

    Yo ! Et oui cher lecteur, tu n’es pas sans savoir qu’1 jeune sur 3 touche de temps en temps du cannabis et que près d’1 sur 10 est un consommateur régulier. Et que le jeune grandit et continue à consommer. Entendu pendant un dîner de jeunes trentenaires, des mamans qui discutent : « Moi mon mari, il a de la super bonne beuh ! ». Cher lecteur, des dealers du 92 et d’ailleurs au consommateur lambda en passant par les nouveaux usages de consommation ou la prévention, c’est cette réalité qu’on veut te raconter.

    Cannabis, le test consommateur « Ca c’est de la Haze, de l’hydro, c’est très correct » : pendant la dernière conférence de rédaction de StreetPress, nos testeurs ont enfûmé la rédac’ en comparant de la beuh et du shit de différentes pointeuses de la banlieue parisienne. A la manière d’un banc d’essai de « 60 millions de consommateurs », vous retrouverez dans notre dossier un comparatif détaillé.

    Une réalité à raconter Pourquoi un tel benchmark ? Parce qu’en évitant de traiter le sujet plein champ, on a jusqu’à présent zappé l’essentiel : le consommateur de cannabis, les nouveaux rapports sociaux qu’il engendre (jusque dans le couple – voir le reportage), ou encore de nouvelles manières de le consommer et les usages qui en découlent (lire: le joint sera-t-il ringard en 2018 ?). Des sujets limite à traiter quand la loi interdit de présenter les substances sous un jour favorable (Allô l’avocat de StreetPress, on fait comment nous ?). Mais qu’il fallait impérativement mettre sur la table si l’on veut que citoyens comme politiques aient les infos en main pour se faire un avis.

    De l’info, de la bonne Certes, pas sûr que le député-maire d’Elancourt Jean-Michel Fourgous nous lise, lui qui balance à la caméra de StreetPress que « 100% des héroïnomanes ont commencé par le cannabis ». Mais en tout cas, c’est parti pour notre dossier Cannabis, pour lequel 12 reporters de StreetPress se sont donné à fond, jusqu’à leur corps. Comme Félix Lechat, pseudonyme d’un pigiste dans la presse magazine qui a tenté 2 jours de journalisme sous beuh. Alors voilà, on espère que ça vous plaira.

    > A lire dès jeudi

    Cannabis et presse: Au pire qu’est-ce qu’on risque ?

    > A lire dès vendredi

    Deal: Saint-Ouen VS Nanterre, deux « pointeuses » au crash-test
    Les machos du cannabis

    > A lire dès samedi

    5 clips de prévention qui te donneront envie de fumer du cannabis
    La vaporisation: la défonce du futur

    > A lire dès lundi

    Trip report: 48 heures sous cannabis
    Vidéo: Les 10 plus grosses bêtises entendues par les députés sur le cannabis

    StreetPress existe depuis déjà 10 ans. Aujourd’hui, il nous manque 40.000 euros pour boucler l’année et pouvoir frapper encore plus fort l’an prochain. Parce qu’aucun milliardaire n'est au capital, si nous ne les réunissons pas StreetPress s’arrêtera. Sauvez StreetPress en faisant un don, maintenant.

    Je donne pour sauver StreetPress