En ce moment

    27 / 04 / 2012

    « Moi, je m'en fous j'ai du fric mais tous ceux qui n'en n'ont pas, qu'est-ce qu'ils vont prendre »

    Vidéo : à Neuilly, on surkiffe Hollande

    Par StreetPress

    Si Hollande est élu, que craignez-vous le plus ? StreetPress a posé la question aux Neuilléens. Leurs peurs : que « le PS se rapproche du Front national », que ce « soit le chaos » et qu'il « pompe l'argent » des plus riches.

    Les faits

    À Neuilly-sur-Seine, Nicolas Sarkozy a récolté 72.6% des voix au premier tour. Autant dire que les Neuilléens soutiennent (vraiment vraiment) à fond leur ancien maire. François Hollande lui, n’a obtenu que 10.2%.

    Le contexte

    Les rues de Neuilly, sous la pluie, à un peu plus d’une semaine du second tour de la présidentielle. Pratiquement personne ne semble avoir écouté ou, mieux, lu les programmes. Du coup, on a eu l’impression d’assister à un débat entre Doc Gynéco et Valérie Damidot. Et souvent on a eu le sentiment d’être propulsés au beau milieu d’un clip de l’UMP. (voir ci-contre)

    La question de StreetPress

    Si François Hollande est élu, quelle est la mesure que vous craignez le plus?

    La réponse des Neuilléens

    Le visionnaire : « Vous voulez qu’on se mette Kadhafi à la présidentielle

    La pro-ouverture : « Venez travailler dans le quartier où je travaille, y’a que ça (ndlr : des immigrés), c’est quand même pénible. »

    L’amoureux du délit de faciès : Je crains « d’abord de voir sa sale gueule.»

    Le travailler plus pour gagner plus : « C’est toujours les mêmes qui paient pour ceux qui ne travaillent pas.»

    L’historienne : « Il est très narcissique. Il se prend souvent pour Napoléon quand il est à la tribune. »


    Ma France – épisode 1/5 : Nicolas Sarkozy en un… par NicolasSarkozy

    bqhidden. C’est toujours les mêmes qui paient pour ceux qui ne travaillent pas.

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER