En ce moment

    05 / 07 / 2013

    Estelle à Gili Trawangan : Sea, sex and... champis

    Par Robin D'Angelo

    Certains spots touristiques ont bâti leur réputation sur une drogue, d'autres mêlent tourisme culturel et découvertes spirituelles. Des Andes aux clubs de Warschauer Strasse, 10 récits d'expériences narcotiques pendant les vacances.

    C’est où : Gili Trawangan, une petite île au large de Lombok en Indonésie, connue pour ses plages de sable blanc, ses petits bungalows et ses full moon party. Partie dans l’archipel un mois avec son copain, Estelle, 26 ans à l’époque, y passe 7 jours sur « les conseils d’un pote surfeur qui a parcouru le monde ».

    La drogue : Des « magic mushrooms » de couleur bleue.

    Comment ça se passe : A peine arrivée dans un premier troquet de Gili Trawangan qu’Estelle se voit proposer de la bière… mais aussi de la coke, de la ice et des « magic mushrooms » ! Pas très branchée cristal-meth, la meuf se rabat sur les champignons qui font la réputation de la petite île. Le barman se charge du reste : un coup de mixer pour mélanger les psylos à un jus de fruits et le tour est joué. « Ça reste quand même dégueulasse. » Estelle en reprendra tout de même 5 fois pendant son séjour.

    Le trip d’Estelle : « C’est un vrai trip dans le sens où c’est un vrai voyage avec un début et une fin. Quant aux hallus, par exemple j’étais sous la douche de mon hôtel et les motifs floraux du papier peint ont commencé à s’animer. Ou par exemple, je regardais mon pied et j’étais sûre de voir mon squelette ! J’ai dû prendre mon pied en photo 50 fois car j’étais vraiment sûre de moi ! »

    Attention bad trip ! Estelle a aussi essayé les champignons à Bali, où ils ont une moins bonne réputation qu’à Gili Trawangan. Effectivement, ça n’a pas raté. Au menu : crise de larmes et l’envie de se jeter dans une piscine. « Et quand tu as un bad trip, c’est vraiment très très long ! »


    Pour afficher un lieu sur la carte, passez la souris sur l’icône et cliquez sur le nom du lieu pour afficher le descriptif complet.

    > Pour retrouver le guide de voyage de StreetPress

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress