Les services secrets français veulent censurer Wikipédia

Reportage Métro

Gare à ce que vous publiez sur le web, les renseignements généraux français veillent. Wikimedia Foundation, l’hébergeur de l’encyclopédie en ligne Wikipédia, accuse la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur) de l’avoir menacé pour censurer un article sur une installation militaire française.

Pression Début mars, la DCRI a demandé à Wikimedia Foundation la suppression de la page consacrée à la station hertzienne militaire de Pierre-sur-Haute. A défaut d’obtenir une réponse positive, Wikimedia considérant la requête comme non légitime, les agents de la DCRI n’ont pas hésité à faire pression sur un contributeur bénévole de Wikipédia, jeudi dernier. Celui-ci a supprimé l’article en question face à la menace d’une garde à vue et d’une mise en examen.

Réaction L’article a été remis en ligne par Wikimedia qui « n’admet pas que l’on utilise intimidation et méthodes expéditives contre un bénévole œuvrant pour un accès libre et gratuit à la connaissance ». Dans son blog consacré à l’encyclopédie en ligne, Pierre-Carl Langlais juge la réclamation de la DCRI « en contradiction avec la loi française ».

« Il n’est pas concevable d’exiger le retrait d’une information classifiée si l’on n’offre pas la preuve de sa classification », selon lui.

Ce lundi, l'article incriminé apparait comme la page la plus vue sur la version française de Wikipedia. Bien joué la DCRI!

articles précédents
Une info ? Un lien du web ? envoyez une info

les derniers commentaires