Vidéo : barrières et policiers, l’impossible passage des réfugiés vers l’Angleterre

Vidéo : barrières et policiers, l’impossible passage des réfugiés vers l’Angleterre

Hélène et Julien les ont suivi dans leur parcours du combattant

No Border | Podcasts | par , Julien Goudichaud | 22 Janvier 2016

Vidéo : barrières et policiers, l’impossible passage des réfugiés vers l’Angleterre

Ils sont 5 réfugiés à tenter de grimper dans un train de marchandises, direction l’Angleterre. Sur leur chemin, 5 barrières qu’il faut escalader et de nombreux policiers. Un seul a passé la frontière, les autres sont à l’hosto.

Calais, décembre 2015 – « Il y a 4 ou 5 barrières. On doit sauter, sauter, sauter. La dernière est très haute 3 mètres ou 3 mètres 50 », raconte Sara (1). Pendant une semaine Hélène et Julien ont suivi caméra au poing un groupe de jeunes réfugiés dans leurs tentatives d’embarquer dans un train de marchandises en direction de l’Angleterre.

« Ca n’a pas marché, je me suis cassée la jambe », raconte Sara :

« Le train était devant moi mais je ne pouvais pas courir… Et j’ai pleuré. »

Dans le cadre du concours infracourt , Hélène Renaux et Julien Goudichaud, journalistes indépendants, ont suivi ces 5 jeunes réfugiés venus d’Erythrée qui tentent de rejoindre l’Angleterre.

(1) – Le prénom a été modifié.


L'actu