En ce moment

    17/09/2010

    5 français enlevés au Niger, les roms, et un bar à Danette à Paris... le morning refresher

    Par Alice Palussière

    Sarkozy se fâche avec la commissaire européenne Viviane Reding, avec Barroso, et balance Merkel. C'est beau l'Union Européenne.

    A retenir :

    font color=“red”>Enlèvement : Cinq Français, un Togolais et un Malgache travaillant pour les groupes Areva et Vinci ont été enlevés hier dans le nord minier du Niger. Les expatriés français et leurs familles ont été rapatriés vers la capitale, et des renforts militaires sont en route pour Arlit. Les auteurs des enlèvements ne sont pas fait connaître pour le moment, mais le Quai d’Orsay soupçonne L’AQMI déjà responsable de l’enlèvement et de la mort de Michel Germaneau.

    A suivre :

    font color=“red”>Roms : Le torchon brûle entre José Manuel Barroso et Nicolas Sarkozy, qui auraient eu un échange houleux à propos de la politique anti-Roms menée par la France. Nicolas Sarkozy a ensuite affirmé au cours d’une conférence de presse que la chancelière allemande l’avait assuré de son “soutien complet, total et entier” sur la question de l’évacuation des Roms. Berlin a aussitôt démenti ces propos dans la soirée

    Pour briller devant la machine à café :

    font color=“red”>Parking Day: Galère pour se garer ce week-end! Bah oui, les 17 et 18 septembre, PARKing Day transforme temporairement des places de parking en espaces verts et jardins publics. En 2009, 21 pays avaient déjà participé à l’initiative venue des Etats-Unis. La France ne rejoint le mouvement qu’aujourd’hui. La loose.

    A zapper :

    font color=“red”>Danette: Danone ouvre un bar à Danette dans le 1er arrondissement jusqu’au 26 septembre. Cela n’est pas l’info gastronomique de l’année, mais si ton frigo est vide, tu pourras manger de la Danette à l’oeil. Ca ouvre demain. L’information, c’est ici

    Source: Alice Palussière | StreetPress

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER