En ce moment

    10 / 10 / 2013

    Attention ! Ne pas croire tout ce qu'on lit sur le groupe !

    Metallica bashing : 5 raisons de détester le groupe

    Par Emilie Tôn

    Depuis qu'ils ont fait fermer Napster, Metallica est devenu un des groupes les plus haïs du rock game. Vénalité, plagiat, sadisme : tout y passe… Avec plus ou moins de bonne foi.

    1Ils font fermer Napster

    Ze story : En 2000, le groupe assiste au succès du téléchargement illégal via le site de P2P Napster.

    Pourquoi ils sont dégueu : C’est LE pêché de Metallica. Le groupe porte sur tous les fronts une campagne anti-téléchargement illégal et devient le porte-parole des majors. C’est tellement efficace que Napster – le MegaUpload de l’époque – est forcé de cesser son activité.

    2Hetfield est fier que l’armée US utilise sa musique lors d’interrogatoires

    Ze story : Interviewé par un magazine américain, le soldat anonyme à l’origine de la mort de Ben Laden a révélé que l’armée américaine utilisait la musique de Metallica lors d’interrogatoires. « Metallica a eu vent de cela et nous a dit ‘n’utilisez pas notre musique, nous ne voulons pas promouvoir la violence‘ » raconte le soldat.

    Pourquoi ils sont dégueu : Hetfield, interrogé sur l’utilisation de sa musique comme instrument de torture à Guantanamo, ne s’est pas montré aussi catégorique que le soldat US: « D’un côté je suis content que ma musique ait été choisie, j’en suis fier […] D’un autre côté ça m’embête parce que je ne veux pas que nous soyons associés à un quelconque discours politique. » On a connu plus tranché comme prise de position…

    D’un autre côté ça m’embête…

    3Ils volent les compositions de leur ex-guitariste

    Ze story : En 1983, Metallica est excédé par les débordements de son guitariste drogué et alcoolique Dave Mustaine. Il est alors exclu du groupe. La légende veut que ce 10 avril à son réveil, Mustaine ait trouvé ses bagages devant sa porte. Hetfield, le leader du band, lui aurait gentiment expliqué qu’il était « out » et balancé sa réservation pour un bus partant l’heure suivante.

    Pourquoi ils sont dégueu : Metallica retrouve des brouillons de composition de son ancien guitariste. Mais puisque personne n’aime voir son ex lui ramener ses vieilles affaires et que gaspiller c’est mal, Metallica réutilise ces brouillons. Ils les incorporent dans les premiers albums, notamment pour les cultissimes Fade to Black et Ride The Lightning … Dave Mustaine fonde, lui, le groupe rival Megadeth.

    4Ils maltraitent leur bassiste jusqu’à ce qu’il craque

    Ze story : En 2001, le bassiste Jason Newsted quitte précipitamment le groupe. Officiellement, il s’en va pour raisons de santé, déclarant que les nombreuses « années de headbanging ont abîmé (ses) cervicales ».

    Pourquoi ils sont dégueu : Les rumeurs au sujet de son départ vont toutes dans le même sens : Jason Newsted serait devenu la tête de turc du band et n’aurait jamais été vraiment intégré. Plein de tendresse, ses « amis » se seraient amusés à saccager sa chambre d’hôtel et à balancer des rumeurs sur ses préférences sexuelles dès ses premiers jours au sein du groupe. Jusqu’à son départ, il restera « the new guy ».

    Ces nombreuses années de headbanging ont abîmé mes cervicales

    5Ils suivent une thérapie de couple pour rester ensemble

    Ze story : En 2004, alors que James Hetfield entre en cure de désintox’ pour la millième fois, les tensions montent entre le groupe qui est mis en péril.

    Pourquoi ils sont dégueu : Les managers de Metallica sont complètement paniqués : leur gagne-pain risque de tout simplement disparaître ! Ils embauchent alors un « coach d’amélioration de performances » à 40.000 dollars le mois pour aider le groupe à mieux vivre ensemble en tant qu’amis et partenaires. Une sorte de psychologie de couple pour les groupes de rock. On croirait à une scène des Feux de l’amour s’il n’y avait pas des millions en jeu. Business toujours, la thérapie version télé-réalité accouche d’un film : Some Kind Of Monster.

    Bonus : Ils poursuivent un groupe canadien qui aurait utilisé les deux mêmes accords qu’eux

    Ze story : En 2003, Metallica poursuit en justice les rockers canadiens indépendants Unfaith pour « l’utilisation non autorisée de deux accords auxquels Metallica a eu recours depuis 1982. » Le pauvre Lars Ulrich commence à en avoir marre des polémiques :

    « Les gens vont nous tomber dessus une fois de plus mais essayez de vous mettre à notre place pour une fois. »

    Il ajoute que le groupe ne dit pas posséder les deux accords individuellement, « ce serait ridicule », mais que réutilisés dans cet ordre précis, cela peut provoquer « confusion, tromperie et erreur dans l’esprit du public. »

    Pourquoi c’est faux : Sauf que cette histoire est un hoax ! Et elle a été reprise un peu partout. Erik Ashley, un des membres de Unfaith à l’origine de la rumeur, explique sa démarche sur son site :

    « Comment les gens ont-ils pu croire quelque chose d’aussi absurde ?! Au départ, on voulait faire un sorte d’étude psychologique sur la mauvaise réputation du groupe. Sauf que c’est allé beaucoup plus loin que prévu. Je crois que ça montre combien Internet – et les médias – peuvent être dangereux. »

    Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur Metallica…


    « FUUUCCKK !! » : Lars, une diva sur le divan…

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress