En ce moment

    11/10/2010

    Un zest d'expo, un chouette mug et une pub sur le dos d'Hadopi signée Free.

    Geek Week #3 : l'actu geek-fraîche et geek-cool d'octobre

    Par Vincent Clavel

    Cette semaine, les assassins boivent aussi du café en downloadant leurs jeux préférés... par exemple via Free.

    1. The Geek Expo : Assassin’s creed se dévoile à la galerie Arludik

    Cette semaine pas de jeu vidéo, mais on en est pas loin. Durant tout le mois d’octobre, vous pourrez découvrir à la galerie Arludik une série de 35 dessins, peintures et artworks de l’univers d’Assassin’s creed. On pourra y voir une partie des artworks du premier volet, du deuxième mais aussi du prochain, Assassin’s Creed Brotherhood qui sort en novembre prochain. C’est une aubaine pour les fans de la série que nous propose ici Ubisoft.

    Les différentes oeuvres exposées, ont été estimées entre 600 et 2.000 €. Si c’est un peu cher pour vous, vous pourrez éventuellement vous procurer une des 149 lithographies, de 60 à 80€.
    Tous les fonds récoltés avec cette vente iront directement à l’association MO5, qui tente de sauvegarder le patrimoine vidéoludique et espère bien un jour pouvoir ouvrir un musée du jeu vidéo qui tienne la route (et le temps). Preuve que la firme française n’a pas de démarche mercantile, mais uniquement artistique. Chose très agréable, l’exposition est gratuite, alors que demander de plus ? Une expo à voir même si on est pas un gamer !

    Bonus : j’ai également pu y rencontrer, lors de la journée presse, le directeur artistique ainsi que le directeur créatif des jeux Assassin’s Creed, qui m’ont révélé certaines petites choses. La suite est à découvrir sur Too g33k ici.

    Geekomètre: 4/5

    La Geek week en chiffres

    Nombres d’heures jouées : 13

    Nombre de jeux joués : 2

    Nombre d’heures dormies : 22

    Nombre de pizzas ingérées : 2

    Litres de bières/sodas bus : 3

    Galerie ARLUDIK
    12-14 rue Saint-Louis en L’Ile
    Paris 4ème
    Du 5 au 30 octobre, du mardi au samedi, de 14h à 19h.

    2. The Geek Gadget : E-mug, le mug personnalisable

    Qui n’a jamais eu envie d’avoir son propre mug, avec dessus un “J’aime la Geek Week @ Street Press” ? Et bien votre rêve va pouvoir se réaliser grâce à e-mug. Ce nouveau site de e-commerce vous propose de personnaliser votre mug en lui mettant soit une photo, soit un texte, soit les deux.
    Une fois le tout choisi, vous pourrez afficher votre geekitude au bureau ou le jeter à la gueule ou l’offrir à votre chieuse ou adorable belle-mère. Bonne fête belle maman.

    J’ai opté pour ma part pour une image seule, parodiant les pubs des années 50 : “Drink Coffee, do stupid things faster with more energy”. Autant vous dire que c’est mon patron qui va être content !

    A l’occasion de ce petit passage dans la Geek Week, Street Press et Too G33K vous proposent de gagner des mugs personnalisables sur mon blog

    Geekomètre: 3/5

    3. The Geek Buzz : Papy fait de la résistance et Free aussi

    Le fournisseur d’accès Free a décidé, à la différence des autres FAI, de ne pas relayer les e-mails d’avertissement de l’Hadopi auprès des internautes ayant effectué des téléchargements illégaux. L’opérateur attend la signature d’une convention avec l’Hadopi et le ministère de la culture s’abritant derrière la loi et les consignes de la CNIL.

    Difficile de ne pas voir dans cette petite rébellion une formidable publicité pour Free qui met en avant gratuitement, et dans tous les médias, son indépendance et son attachement à la liberté de ses abonnés.
    Même si l’on est conscient de l’opération de séduction du fournisseur d’accès, la démarche est plutôt sympathique et le coup de pub génial.

    Par contre, cette décision a suscité de nombreuses réactions politiques, dont celle de la présidente de l’Hadopi, Marie-Françoise Marais, soulignant que “la position actuelle de Free va porter atteinte aux droits de ses abonnés. En ne recevant pas le premier mail d’avertissement, ils n’auront pas l’information à laquelle ils pourraient prétendre, ce qui pourrait être fort désagréable pour eux”, poursuit-elle. Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication, avait aussi jugé “inacceptable” le revirement de Free. En attendant le mal, ou plutôt le buzz est fait pour Free. Bingo.

    Geekomètre: 2/5

    Lire aussi:

    > La Geek Week #2

    Source: Vincent Clavel | StreetPress

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER