En ce moment

    24/12/2013

    La plage de Sydney et les karaokés du Shandong sont bien loin !

    On vous raconte le Noël des étudiants étrangers à Paris

    Par Pauline De Deus

    Pas de nuit blanche au karaoké cette année pour Yakun qui passera Noël avec une asso d'étudiants étrangers. Sarah, Laura et Sofia fêteront quant à elles le réveillon avec des compatriotes.

    Yakun, 23 ans
    Yakun a quitté la province de Shandong en Chine il y a trois mois. Elle est assistante de langue à Paris.

    C’est quoi le programme de Noël quand on est à des kilomètres de sa famille ?

    J’ai demandé à l’association Equipes d’accueil et d’amitié pour étrangers si je pouvais faire Noël avec eux. Le 24, je vais au cirque Grüss avec une animatrice. Le 25 je passerai la journée de Noël chez la fille de la présidente. Mais franchement j’ai du mal à imaginer ce que ça va être… Peut-être comme au Nouvel An chinois : on mange et après on passe la soirée devant la chaîne principale.

    Et chez toi, c’est comment Noël ?

    En Chine je fais un repas avec des amis et puis après on passe la nuit au karaoké. Mais ce n’est pas vraiment une tradition, c’est plutôt les jeunes qui font ça entre amis. Pour nous c’est un prétexte pour faire la fête, et pour les magasins c’est l’occasion de faire des soldes.

    Et il y a le même délire avec le père Noël, les cadeaux et tout ?

    Oui, il y a des pères Noël et des cerfs partout. Les magasins sont décorés avec les sapins, etc. A la fac, au département des langues étrangères on organise des fêtes ce jour-là. Par contre, on ne reçoit pas de cadeaux, ça c’est pour le Nouvel An chinois.

    Chez toi, c’est quoi le pire cadeau que t’aies jamais reçu ?

    Lorsque j’en ai pas eu ! Quand j’ai commencé à recevoir un salaire pour mon stage, mes parents ont dit à tous les membres de la famille de ne plus me donner les étrennes (l’argent donné dans une enveloppe rouge lors du Nouvel An chinois) parce que c’était le moment de compter sur moi-même…

    J’imagine qu’à Noël on mange et après on passe la soirée devant la chaîne principale

    Sarah, 23 ans
    Sarah a quitté Sydney en Australie il y a un peu plus d’un an. A Paris elle est prof d’anglais et étudiante en médiation culturelle.

    C’est quoi le programme de Noël quand on est à des kilomètres de sa famille ?

    On se réunit, c’est triste de rester seule pour Noël. Cette année par exemple j’ai invité toutes mes connaissances anglophones qui restent sur Paris. On va faire un grand repas anglais : poulet avec de la farce, légume, pudding enflammé…

    Et chez toi, c’est comment Noël ?

    On fait un dîner de famille avec 10, 15 personnes. C’est plutôt un repas anglais mais froid avec parfois des barbecues. Et après ça on digère et on va à la plage !

    Et il y a le même délire avec le père Noël, les cadeaux et tout ?

    Oui, même s’il fait 35 degrés !

    Chez toi, c’est quoi le pire cadeau que t’aies jamais reçu ?

    Un gros sac de noix de la part de ma tante… Je suis allergique, si j’en mange ma peau devient toute rouge ! Je l’ai remerciée et quand elle est partie je l’ai donné à quelqu’un d’autre.

    Oui, Noël, c’est le même délire, même s’il fait 35 degrés !

    Laura, 24 ans
    Brésilienne, Laura est arrivée en France il y a trois ans pour sa licence d’histoire et est aujourd’hui en master de médiation culturelle.

    C’est quoi le programme de Noël quand on est à des kilomètres de sa famille ?

    Le 24 au soir on fait un repas avec des amis brésiliens. Chacun achète un peu à manger, on va faire quelque chose de simple. On achète aussi un petit cadeau qui pourrait plaire à tout le monde et après on tire au hasard les personnes à qui on les offre.

    Et chez toi, c’est comment Noël ?

    Je suis de confession juive du coup dans ma famille ce n’est pas une tradition très ancrée. On le fait parce qu’au Brésil tout le monde fête Noël. Pour moi, passer le Nouvel An loin de ma famille c’est presque plus difficile.

    Chez toi, c’est quoi le pire cadeau que t’aies jamais reçu ?

    Quand j’avais 10 ans : on m’a offert un dictionnaire… J’ai réagi poliment et je l’ai gardé dans mon placard tant qu’à faire !

    Le 24 au soir on fait un repas avec des amis brésiliens

    Sofia, 20 ans Sofia a quitté la Grèce en septembre dernier pour suivre une troisième année de journalisme à Paris III.

    C’est quoi le programme de Noël quand on est à des kilomètres de sa famille ?

    On la fait venir à soi ! Le 25 je vais chercher ma sœur à l’aéroport le matin et après on va visiter Paris toutes les deux, ensuite on ira peut-être dîner dans un resto grec près de Notre Dame, je connais le propriétaire, c’est bien pour faire la fête.

    Chez toi, c’est comment ?

    Le 24, les enfants vont de maisons en maisons pour chanter les calandas (poèmes qui retracent l’histoire de Noël). En échange il reçoivent des pâtisseries de Noël : les kourabiédes . Et le 25 au matin on va à l’église avant le lever du jour pour célébrer la naissance de Jésus. Toute la famille se réunit le midi pour déjeuner.

    Et il y a le même délire avec le père Noël, les cadeaux et tout ?

    En Grèce les cadeaux sont remis le 31 décembre par Saint Basile. C’est Saint Basile notre père Noël !

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Pour bien finir l’année, aidez-nous à atteindre les 100 000 euros avant le 11 décembre. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER