En ce moment

    06/12/2010

    Miss Provence, la Côte d'Ivoire et Corbeil-Essonne ... le Morning Refresher

    Par Leïla Yaker

    Guerre des miss, guerre des maires, guerre pour les présidentielles et guerre pour la Coupe Davis … L'actu belligérante du lundi 6 décembre.

    A retenir :

    font color=“red”> Corbeil-Essonne: Les élections municipales à Corbeil-Essonne ont enfin eu lieu, après avoir été annulées en 2010 et 2009. La droite menée par Jean-Pierre Bechter, serait légèrement en tête. En savoir plus ici 

    A suivre : 

    Côte d’Ivoire:La Côte d’Ivoire s’enfonce dans la crise. Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo – qui revendiquent la victoire aux présidentielles – ont tous deux formé un gouvernement. Pour plus de précisions c’est ici

    Pour briller devant la machine à café :

    font color=“red”> Coupe Davis: “Voilà un week-end qui n’a servi à rien ! Je ne suis pas sorti  de chez moi et j’ai suivi la Coupe Davis … Pourtant samedi j’étais comme un petit fou, on menait 2 à 1 … Il a fallu que l’on se fasse remonter par Djokovic et Troicki … Comment ça tu t’en fous ? Tu ne comprends pas les règles du tennis ?! Bon paye moi un café et tais-toi !“ 

    A zapper :

    font color=“red”> Rumeur: Pour la première fois, la France a deux miss : Miss Bretagne dont l’élection a été diffusée sur TF1 samedi soir et miss Provence, élue par le jury du concours Miss Nationale organisé par Genviève de Fontenay. Pour plus de précisions c’est ici

    Pour continuer le combat contre l’extrême droite, on a besoin de vous

    Face au péril, nous nous sommes levés. Entre le soir de la dissolution et le second tour des législatives, StreetPress a publié plus de 60 enquêtes. Nos révélations ont été reprises par la quasi-totalité des médias français et notre travail cité dans plusieurs grands journaux étrangers. Nous avons aussi été à l’initiative des deux grands rassemblements contre l’extrême droite, réunissant plus de 90.000 personnes sur la place de la République.

    StreetPress, parce qu'il est rigoureux dans son travail et sur de ses valeurs, est un média utile. D’autres batailles nous attendent. Car le 7 juillet n’a pas été une victoire, simplement un sursis. Marine Le Pen et ses 142 députés préparent déjà le coup d’après. Nous aussi nous devons construire l’avenir.

    Nous avons besoin de renforcer StreetPress et garantir son indépendance. Faites aujourd’hui un don mensuel, même modeste. Grâce à ces dons récurrents, nous pouvons nous projeter. C’est la condition pour avoir un impact démultiplié dans les mois à venir.

    Ni l’adversité, ni les menaces ne nous feront reculer. Nous avons besoin de votre soutien pour avancer, anticiper, et nous préparer aux batailles à venir.

    Je fais un don mensuel à StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER