En ce moment

    11 / 07 / 2014

    Avec leurs télécommandes universelles, ils vont encore frapper pour la finale

    Les glitchers éteignent les retransmissions du Mondial dans les bars parisiens

    Par Mehdi Boudarene

    Un collectif de « glitcheurs » munis de télécommandes DIY fait le tour des bars parisiens pour éteindre les écrans qui retransmettent les matchs de la Coupe du Monde et filment les réactions. Objectifs : se marrer et dénoncer le football business.

    Valbuena passe en retrait à Benzema qui arme sa frappe et… l’écran s’éteint. Une clameur monte dans le bar. Les « glitcheurs » ont encore frappé. Leur kiff : éteindre les écrans des bars et autres lieux publics à l’aide d’une télécommande universelle DIY et filmer les réactions.


    Faire ça pendant un match de l’équipe de France, c’est criminel !

    Le collectif a bien l’intention de continuer de perturber les retransmissions de cette Coupe du Monde. Prochaine opération dimanche pour… la finale. Pour comprendre leur délire sadique on a posé quelques questions à l’une des fondatrices, qui préfère rester anonyme – sans doute par peur des représailles…

    C’est quoi votre délire ?

    Nous sommes un collectif informel de glitcheurs avec plusieurs personnes qui participent dans différentes villes en France et en Europe pour l’instant. On est équipé d’une télécommande universelle fabriquée en mode DIY (Do It Yourself) et d’un smartphone pour filmer. On a vu récemment qu’Orangina avait lancé une cannette antifoot donc la même idée que nous sauf que l’une est commerciale, la nôtre est grassroots DIY.

    Comment vous faites?

    On a commandé des kits de Tvbgone et on les a montés et soudés nous-mêmes. Mais tu peux aussi les acheter toute faites sur internet. C’est vraiment pas difficile à monter, t’as un petit mode d’emploi. Le seul truc c’est qu’il faut avoir accès à un fer à souder et ça, t’en as pas partout. Donc soit tu vas à ton cours de techno si t’es collégien, soit tu vas au Makerplace du coin, y’en a partout maintenant. Le kit coûte 15 euros.

    Quel est votre objectif ?

    Le footballglitch dans la joie et la bonne humeur du jeu tout en attirant l’attention sur le reste, le big business du foot. On a publié plusieurs liens vers des articles de presse, en plusieurs langues autour de cette coupe du monde organisée par la FIFA. On aimerait que plus de gens prennent le relai et contribuent au footballglitch.

    Nous sommes un collectif informel de glitcheurs
    On aimerait que plus de gens prennent le relai et contribuent au footballglitch

    D’où vient l’idée ?

    L’idée est née autour d’une discussion à l’apéro en avril ou en mai dernier. Eteindre les télés au départ était plutôt une blague et au fil de la soirée, l’idée est devenue plus concrète, notamment autour des controverses de ce mondial au Brésil. Et puis le fait de filmer justement ces disruptions et de les mettre en ligne. Le moyen qu’on utilise, la tvbgone, à la base c’est Mitch Altman qui a fait ça. Il avait fait ça parce que effectivement les écrans, t’en as partout. T’es dans un café, t’as envie d’être tranquille, t’as un écran avec des clips etc … Les écrans ont envahi les espaces publics ! C’est comme la pub finalement, ça agresse donc on les éteint.

    La règle est d’éteindre la télévision une seule fois par bar car on veut avant tout créer une disruption – un glitch - dans un événement assez controversé à plusieurs niveaux : économique, social, politique. J’avais lu dans Basta que c’était des femmes en Inde ou au Pakistan qui fabriquaient le ballon, elles sont payées 60 euros par mois et après ils le vendent 146 euros je crois…

    C’est quoi votre mode opératoire ?

    C’est assez varié mais il a fallu élaborer quelques stratégies. Il est possible de le faire seul, en duo ou à plusieurs. Dans ce dernier cas, certains sont aux manettes des tvbgone et d’autres filment au smartphone. Ceux qui utilisent les tvbgone doivent être bien aligné en face de la LED et pas à un kilomètre. Si t’as un foulard, tu peux la cacher un peu. Faut pas que la télé soit au fin fond du bar. En gros faut tourner pour trouver le bon bar, la bonne configuration et quand on filme, vu qu’aujourd’hui tout le monde est avec son smartphone, on passe totalement inaperçu. On se réparti dans l’espace autour du bar, on appuie sur le bouton et au bout de 5 secondes, l’écran s’éteint… Il faut vraiment faire un effort pour ne pas rigoler !

    Les écrans ont envahi les espaces publics !
    Faut pas que la télé soit au fin fond du bar

    Pourquoi filmer la réaction des gens ?

    Quel intérêt sans la réaction des gens ? C’est drôle et en même temps c’est aussi absurde que ces joueurs qui simulent des blessures sur le terrain. Ce n’est qu’un jeu, certes, mais c’est aussi un big business. En tout cas, on n’abuse pas en nous limitant à un “crash” par télé et par bar.

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress