En ce moment

    16 / 04 / 2015

    L’humoriste avait annoncé se produire devant 67.000 personnes

    Comment Dieudonné a failli jouer au stade Mohammed V de Casablanca

    Par Tomas Statius

    Dieudonné devant 67.000 personnes au grand stade de Casablanca, il s’y voyait déjà. Annoncé sur son site, Dieudo a du vite rétropédaler, en expliquant qu’il jouerait dans une annexe du lieu. Avant que les rumeurs d’annulation ne commencent à courir…

    Ca devait être le climax de la tournée arabe de Dieudonné, mais ce jeudi matin l’humoriste se prend une quenelle marocaine inversée : les sites d’info locaux annoncent tout bonnement l’annulation de sa date à Casablanca.

    « Dieudonné au Stade Mohammed V de Casa, les places s’arrachent » : Le 10 avril, en une de Quenel +, le site de Dieudonné, on ne se sentait plus. Dans un long post, on annonçait pour le 29 avril la venue de Dieudonné au Maroc, pour jouer son spectacle « La Bête immonde ». Mais pas n’importe où : dans l’enceinte historique du club de foot du Raja Casablanca, un stade XXL de 67.000 places assises.

    Une date qui devait s’inscrire dans une mini-tournée de l’humoriste dans le monde arabe, à Tunis en février, et à Dubaï et Beyrouth en mai et juin. Et le post de Quenel + de s’emballer en en profitant pour taper sur les comiques que Dieudo a en horreur : Jamel Debbouze, Patrick Timsit et Gad Elmaleh, surnommé « l’humoriste des banquiers ».

    Dieudonné en tournée à l'international

    Casablanca, Bruxelles, Beyrouth... Dieudonné à l'international

    Posted by Dieudonné Officiel on mercredi 15 avril 2015

    Dans une annexe du stade

    Trois jours plus tard, premier rétropédalage : Dieudonné ne jouera pas au stade Mohammed V mais… dans une annexe du stade, une salle de handball, annonce le site Yabiladi. La salle pourra quand même accueillir 12.000 personnes. Et Quenel + de se rattraper :

    « Cela n’enlève rien au caractère historique de la visite de Dieudonné au Maroc »

    Annoncés à 30 et 60 euros (300 et 600 dirrhams), le prix des places ne freine pas l’entousiasme des fans marocains de Dieudo. Journaliste pour l’hebdo marocain Tel Quel, Wadii Charrad a lui aussi pu constater l’effervescence du public. Le 6 avril, il était le premier à annoncer la venue de Dieudo’ à Casa :

    « Quand on a mis l’article sur Facebook, ça a explosé. C’est la première fois que Dieudonné vient au Maroc. Les gens nous demandaient si c’était bien confirmé, si c’était sûr. »

    « Rien n’est signé »

    Sauf que rien n’est moins sûr. Alors que les fans trépignent d’impatience pour acheter les places numérotées à 600 dirrhams, l’équipe du complexe Mohammed V de Casablanca explique à StreetPress que la demande de location est bien arrivée au secrétariat du stade le 13 avril, soit 3 jours après l’annonce sur Quenel +. L’administration dément néanmoins tout accord avec la boite d’événementiel qui organise le show : « rien n’est signé. On ne sait pas encore si on va le faire » finissait-on par lâcher à StreetPress.

    Le golden boy de Casa

    C’est que la production de Dieudonné a confié à Hakim Chagraoui l’organisation de sa tenue marocaine. C’est MTA Prod, la société du jeune entrepreneur marocain, qui devait booker la salle et organiser la mise en vente des places.

    En 2012, le golden boy de Casa, qui n’a pas donné suite aux demandes d’interview de StreetPress, s’était fait remarquer en organisant un match de gala du Barça à Marrakech, la première visite du club catalan au Maroc depuis 38 ans… Il remet le couvert en 2013 en organisant la soirée d’ouverture de la Coupe du Monde des Clubs, dont le prix excessif avait créé une grosse polémique au Maroc. Avant d’organiser l’unique date marocaine de… Jamel Debbouze. Qui ? Mais si, tu sais, l’humoriste vendu…

    Si les rumeurs d’annulation courraient depuis mercredi sur le web, ce jeudi matin, les sites d’infos marocains Tel Quel et Yabiladi annoncent « l’annulation administrative » du spectacle de Dieudonné, citant une source officielle. Sans autorisation, l’humoriste ne pourrait donc pas se produire. Coup de chance pour les fans : si les places à 300 dirrhams s’étaient écoulées comme des petits pains, les places VIP à 600 dirrhams n’avaient pas été encore mises en vente. C’est déjà ça d’économisé.

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress