En ce moment

    30/07/2015

    Le projet crowdfunding à faire tourner

    Un salon de thé vegan qui créé du lien entre sourds et entendants

    Par Yrina A.

    Furahaa, c’est tout à la fois, un salon de thé, une confiserie vegan et un espace pour créer du lien entre sourds et entendants. Pour ouvrir son spot à Maisons Alfort (94), Arthur a besoin d’un peu d’argent.

    1 Que veulent-il financer?

    Un salon de thé vegan créant du lien entre sourds et entendants.

    2 Combien ça coûte?

    Environ 80.000 euros au total, mais il ne demande que 11.500 euros sur KissKissBankBank.

    3 A quoi ça sert ?

    A découvrir la culture des sourds dans une ambiance chaleureuse ainsi qu’à favoriser leur employabilité.

    4 Notre contrepartie préférée :

    Une initiation à la langue des signes. Et c’est possible même dans les Dom-Tom !

    5 Le papa du projet :

    Arthur Devillers, 27 ans est le futur boss de Furahaa France. Originaire de la République Démocratique du Congo, il a été scolarisé en France, suite à sa surdité survenue à l’âge de deux ans et demi. Il a étudié le marketing « en autodidacte » et créé l’association Mains Diamant qui lutte contre l’exclusion des sourds.

    Quelles sont les difficultés auxquelles tu as du faire face en montant ton projet ?

    Trouver les financements n’a pas été simple. J’ai essuyé pas mal de refus, comme le recours au prêt d’honneur par exemple. Ils n’ont pas du tout adhéré à mon idée. Ils l’ont trouvée trop déconnectée de la réalité. Mais j’ai l’habitude de me débrouiller, du coup j’ai persévéré. Finalement la Banque Postale nous a décerné un prix, ce qui permet de financer une partie du projet.

    As-tu investi de l’argent personnel ?

    Oui, j’ai investi 14.000 euros.

    C’est quoi le concept de ta future boutique ?

    C’est avant tout une envie personnelle. Je suis végétarien et sourd donc plutôt bien placé pour rassembler ces “deux cultures”. Grâce au salon de thé, les gens prendront le temps de découvrir la langue des signes.

    C’est quoi l’assoc’ Mains Diamant ?

    Cette association a pour objectif de sensibiliser les entendants à la surdité et faire le pont entre les deux communautés. Par exemple, on a mené des actions dans la rue, pour sensibiliser les entendants à la langue des signes. L’association a aussi lancé Culinan, le premier réseau participatif de langue des signes. La plate-forme répertorie un maximum de signes, notamment des termes techniques. Ou en imagine, si besoin.

    Comment imagines-tu l’avenir de Furahaa France ?

    Si ça marche bien, j’aimerais créer un réseau de franchises de ma future boutique et ainsi développer l’emploi des personnes sourdes.

    logo-kkbb250.jpg
    Clique sur l’image pour soutenir ce projet !

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER