En ce moment

    16 / 10 / 2015

    « Montreuil, le doc » - Episode 1

    Swift Guad, le narvalo de Montreuil

    Par Matthieu Bidan , Pierre Mérin

    Dans ce premier épisode, La Trempe suit le rappeur Swift Guad au coeur de sa ville, là où il a fumé ses premiers « kamazs ». Le MC raconte Montreuil en vidéo : « les gitans, quand ils sont arrivés ici, ils n'ont plus eu envie de repartir».

    Grillz en or blanc, ride dans Montreuil et barbecue avec les meilleures merguez de la ville : dans ce premier épisode, La Trempe commence sa virée dans la plus grande ville du 93 avec Swift Guad, rappeur emblématique de la cité. De l’influence des gitans à « l’esprit narvalo », plongée dans l’univers du MC de Croix de Chavaux. Autour de lui, Paco, un artiste bien connu du milieu indé, ou encore Soklak, rappeur et graffeur à la gouaille toute montreuilloise.

    « Des maliens, des gitans, il parait que ma ville craint. Les narvalos sont ancrés du coté de l’est parisien. » 93100, Montreuil – Swift Guad

    « Montreuil, le doc »s’intéresse à cette ancienne cité industrielle en pleine gentrification. Que ce soit Swift Guad avec son morceau « 93100 » ou le groupe Big Budha Cheez qui imagine « M City », un Montreuil fantasmé, les acteurs du documentaire revendiquent tous leur appartenance à la ville. Avec le festival Narvalow City Show, Montreuil devient même une fois par an la capitale du rap en France.

    Toutes les infos sur le docu à retrouver sur la page Facebook.

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER