En ce moment

    04/01/2011

    Gbagbo aux States, Manuel Valls et les judokas japonais... le Morning Refresher

    Par Leïla Yaker

    Rien ne change en 2011: Gbagbo est toujours là et le Parti Socialiste continue à s'étriper.

    A retenir :

    font color=“red”>Manuel Valls: Le socialiste s’est attaqué fermement aux 35 heures, réforme phare du gouvernement Jospin, hier sur RTL. Pour lui il faudrait augmenter la durée du travail de 2 à 3 heures, pour augmenter les salaires, tout en supprimant les heures supplémentaires. La droite s’est félicité de la sortie du candidat aux primaires. Pour plus de précisions c’est ici .

    A suivre :

    font color=“red”> Côte d’Ivoire – Etats-Unis: Pour résoudre la crise ivoirienne, Washington s’est dit prêt à accueillir Laurent Gbagbo s’il cédait le pouvoir à Alassane Ouattara. Pour plus de précisions c’est ici .

    Pour briller devant la machine à café :

    font color=“red”> Judo: “T’as vu qu’au Japon il y avait un nombre inquiétant d’enfants morts pendant des entraînements de judo  ? Les familles sont affolées parce que le gouvernement veut l’imposer comme sport obligatoire au collège en 2012. Pour te dire l’ampleur du truc, il y a une asso des victimes des accidents de judo ! Il parait que les judokas japonais s’entraînent un peu en mode commando de l’armée ! “

    A zapper :

    font color=“red”> Edouard Baer: L’acteur français devrait remplacer Christian Clavier en interprétant Astérix dans le prochain opus d’Astérix et Obélix : God Save Britannia. Pour plus de précisions c’est ici .

    Pour continuer le combat contre l’extrême droite, on a besoin de vous

    Face au péril, nous nous sommes levés. Entre le soir de la dissolution et le second tour des législatives, StreetPress a publié plus de 60 enquêtes. Nos révélations ont été reprises par la quasi-totalité des médias français et notre travail cité dans plusieurs grands journaux étrangers. Nous avons aussi été à l’initiative des deux grands rassemblements contre l’extrême droite, réunissant plus de 90.000 personnes sur la place de la République.

    StreetPress, parce qu'il est rigoureux dans son travail et sur de ses valeurs, est un média utile. D’autres batailles nous attendent. Car le 7 juillet n’a pas été une victoire, simplement un sursis. Marine Le Pen et ses 142 députés préparent déjà le coup d’après. Nous aussi nous devons construire l’avenir.

    Nous avons besoin de renforcer StreetPress et garantir son indépendance. Faites aujourd’hui un don mensuel, même modeste. Grâce à ces dons récurrents, nous pouvons nous projeter. C’est la condition pour avoir un impact démultiplié dans les mois à venir.

    Ni l’adversité, ni les menaces ne nous feront reculer. Nous avons besoin de votre soutien pour avancer, anticiper, et nous préparer aux batailles à venir.

    Je fais un don mensuel à StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER