En ce moment

    14 / 06 / 2016

    Le Cabaret Vert | Du 25 au 29 août

    Par Alessandra Sirany

    Des pass à gagner

    visu-logo-nolineup.jpg

    Le Cabaret Vert revient pour sa douzième édition cet été. Du 25 au 29 août, c’est ambiance Wild West du Nevada, mais depuis les Ardennes. C’est presque pareil, avec en plus une super programmation éclectique, de la bière artisanale et de la bouffe régionale.

    Au programme, entre autres: NAS, Feu! Chatterton, Nekfeu, Grand Blanc, MHD, Grandaddy, Bloc Party ou encore Breakbot. Mais PAS les Eagle of Death Metal, aimablement conviés à ne pas venir, du fait des propos du chanteur sur les attentats du 13 novembre.

    Comme sa couleur l’indique, le festival se déroule dans une ambiance écoresponsable labellisée par le Greener festival. Et pour les fans de BD, il y a aussi un festival pour vous dans le festival, avec 40 artistes présents sur place.

    On vous offre deux pass quatre jours pour venir dans le grand nord.
    >>> Pour gagner vos pass, ça se passe par ici

    Pour vous en dire plus, on a interviewé Christian Allex, le directeur artistique du festival:


    Quelle est la ligne artistique du cabaret vert ?

    Je suis un peu égoïste, donc j’essaie de programmer les groupes que j’aime. Ca permet une cohérence entre les groupes proposés, et on peut créer une association logique de groupe. Musicalement, le Cabaret Vert est très porté pop internationale, rock et hip hop, on évite la variété française qui n’est pas trop dans notre ligne artistique. 

    Quelles nouveautés sont à attendre pour cette édition ?

    Cette année on a essayé de soigner encore plus le décor. On a travaillé avec une association d’architectes pour travailler sur la végétation et les jeux de lumières surtout.

    Qu’est ce qui fait le succès du festival selon vous ?

    Ce qui fait le succès du Cabaret Vert, c’est tout simplement le fait que c’est un bon festival. On essaie de créer un événement humain, qui soit honnête et sincère, en programmant des groupes que l’on aime vraiment. Je pense que ça ressent dans le festival.

    Quelles artistes et activités il ne faut surtout pas manquer cette année ?

    Selon moi, tout est à voir. Il faut prendre le temps de tout visiter, écouter, déguster… Tout vaut le détour.

    A votre avis, quels artistes ont attiré le plus de monde ?

    Tous selon moi. Les groupes comme Indochine ou Louise Attaque ont attiré les fans de ces gros groupes français. Mais à côté, il y a par exemple MHD qui fait un carton sur youtube, L7 qui est un groupe des années 80 qui attire les plus vieux, ou Black Bones de Reims qui attire leurs fans fidèles. Je ne pense pas qu’il y a un artiste en particulier qui a attiré les festivaliers.

    Sur un autre sujet, vous avez déprogrammé Eagles of Death Metal du festival. Qu’est ce qui vous a motivé dans ce choix ?

    Nous n’avons pas apprécié l’exploitation des événements tragiques du 13 novembre par le leader du groupe. Il en a profité pour faire la notoriété du groupe et véhiculer ses pensées politiques, ce que je trouve déplacé. On a jugé qu’il était donc mieux de les déprogrammer.

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress