En ce moment

    19 / 09 / 2016

    #W9Censure en trending topic sur Twitter

    W9 assume la censure de l’hommage de Black M à Adama Traoré

    Par Tomas Statius

    Dans son clip Je suis chez moi, Black M rend hommage à Adama Traoré, décédé au cours de son interpellation. Le message n'a sans-doute pas plu à W9 qui a décidé de flouter l'inscription sur son tee-shirt : « Sans justice vous n’aurez jamais la paix ».

    Mais quelle mouche a piqué W9 ? Sur Twitter, la polémique enfle autour de la diffusion d’un clip du rappeur Black M, Je suis chez moi. Dans la version originale de la vidéo, le chanteur de la Sexion d’Assaut arbore un tee-shirt sur lequel est inscrit en lettres capitales « Justice pour Adama. Sans justice vous n’aurez jamais la paix ». Or, à l’antenne, ce matin, plus de trace du dit tee-shirt : il est flouté. La militante antiraciste Sihame Assbague a été l’une des premières à remarquer la censure :

    « Quelqu’un m’avait donné l’info il y a quelques jours, mais sans photos. J’attendais de voir le clip. »


    Depuis, militants et soutiens de la famille du jeune homme sont vent debout derrière le hashtag #W9Censure, devenu trending topic en France. Pour rappel, Adama Traoré est mort le 19 juillet au commissariat de Beaumont-sur-Oise après avoir été interpellé par des gendarmes.

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/blackmcensure.jpg

    Avant / après. / Crédits : cc.

    Silence radio de W9

    « Je suis curieux de savoir ce que M6 va répondre » lâche finalement Sihame Assbague à StreetPress. Sur les réseaux sociaux, on évoque l’hypothèse d’une censure liée à la réglementation qui encadre le placement de produits à la télévision. Sauf que selon le Conseil supérieur de l’audiovisuel, l’autorité de régulation des médias, le placement de produit ne concerne que la promotion d’un « service ou un marque ». Rien donc, ne s’oppose à l’insertion d’un message politique.


    Du côté de W9, on fait le dos rond. Contacté par StreetPress, le service en charge de la programmation musicale explique ne pas avoir d’informations sur le sujet. Même son de cloche au service presse où on on promet une explication… qui tarde à venir. Enfin, Wati B, le label de Black M, explique « préférer laisser W9 répondre ». Et d’indiquer, en conclusion, qu’ils ne feront « pas de commentaires sur le sujet ».

    Edit le 19/09/2016 à 16h41: La défense de W9 est finalement tombée. La chaine invoque « la neutralité » dans une « affaire non jugée. »


    La journaliste Marie Chambrial explique sur Twitter attendre cette réponse depuis… vendredi dernier.


    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER