En ce moment

    20/01/2017

    Les makers sont aussi capables du pire

    Le pire des objets imprimés en 3D

    Par Robin D'Angelo

    Fœtus, vibromasseur en forme de Justin Bieber et dinde-chandelier. Les makers sont aussi capables du pire. La preuve en 5 objets.

    1 Le fœtus que vous portez
    Les parents ont souvent tendance à penser que leur bébé est le plus beau du monde. Alors pourquoi par leur fœtus ? Partant de cette idée, plusieurs boîtes permettent à des parents de réaliser une impression 3D de leur embryon à partir de leurs échographies. C’est dégueulasse et ça trône dans votre salon. Ça peut même se porter en pendentif autour du cou. Un must pour tous les anti-avortement.

    2 Un godemichet personnalisé
    Certains estiment que les godemichets sont à l’origine du succès des imprimantes 3D, tout comme le porno a popularisé Internet. En tout cas, la société MakerLove en a fait son fonds de commerce. Elle propose des modèles de sextoy à imprimer soi-même. De toutes tailles et de toutes les couleurs, il y en a pour tous les goûts. Même un vibromasseur inspiré du visage de Justin Bieber.

    3 Une dinde-chandelier
    C’est une idée folle qui est passé par la tête de Asher Weintraub, un jeune juif new-yorkais de 10 ans. S’apercevant qu’en 2013, la fête de Hanouka tombait le même jour que Thanksgiving, le garçonnet a imprimé en 3D une dinde-chandelier pour célébrer sa double-culture ! Concrètement, la volaille est en train de faire la roue mais ses plûmes ont été remplacées par une menorah – le chandelier hébraïque à sept branches. Mazel tov !

    4 Votre mini-moi
    Voilà qui va ravir les mégalos. Désormais, on peut créer une figurine en 3D à sa propre effigie. Il suffit de se faire tirer le portrait sous toutes les coutures puis de modéliser sa silhouette. Tout le monde s’y met, même Carrefour qui a flairé le bon coup pour Noël en installant des Fablab dans certaines de ses enseignes. Attention tout de même à ce que votre mini-moi ne soit pas utilisé en tant que poupée vaudou par un proche mal intentionné.

    5 Le nœud pap’
    Le nœud papillon donne un petit air de James Bond à (presque) n’importe qui. En bref, c’est la classe. Enfin sauf quand il a été fabriqué grâce à une imprimante 3D. Pourtant le concept à la cote : Vert pomme, avec une tête de mort au milieu ou en forme d’ailes, les versions sont nombreuses et les commentaires élogieux. C’est peut être le Swag du futur…

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

    Streeguides

    Do it yourself