Le Bondy Blog veut sortir d'Île-de-France

Le Bondy Blog veut sortir d'Île-de-France

Le projet crowdfunding à faire tourner

money money money | Pour quelques dollars de plus | par | 5 Avril 2018

Le Bondy Blog veut sortir d'Île-de-France

Le Bondy Blog est né en 2005, après les révoltes urbaines qui ont suivies la mort de Zyed et Bouna à Clichy-sous-Bois. Treize ans plus tard, le média voudrait grandir et sortir d'Île-de-France. Mais pour ça, il a besoin d’un coup de pouce.

1 Que veulent-elles financer ?

Le développement du Bondy Blog en région parisienne, mais aussi dans d’autres coins de France.

2 Combien ça coûte ?

100.000 euros, pour acheter plus de matos, faire plus d’enquêtes et de reportages en Île-de-France, ainsi que dans les banlieues de province et embaucher un ou deux nouveaux salariés.

3 À quoi ça sert ?

Soutenir un site qui contribue à la pluralité des médias en France et au débat public.

4 Notre contrepartie préférée ?

Pour un don de 100 euros, un tirage photo issu des reportages du Bondy Blog.

5 Les mamans du projet ?

Nassira El Moaddem, rédactrice en chef du Bondy Blog, et Leïla Khouiel, rédactrice en chef adjointe. Avec elles, il y a aussi toute une équipe de reporters ! Né en 2005 après les révoltes urbaines qui ont suivi la mort de Zyed et Bouna à Clichy-sous-Bois, le Bondy Blog s’est donné pour mission de faire entendre la voix des banlieues à travers leurs enquêtes et reportages.


C’est la première campagne de financement depuis la création du média, en 2005. Pourquoi maintenant ?

Parce qu’on est à un tournant du Bondy Blog. Leïla Khouiel, la rédactrice en chef adjointe et moi-même, rédactrice en chef, sommes arrivées aux manettes en septembre 2016. Après un an et demi à la tête du média, c’est désormais le moment pour toute l’équipe de réécrire une nouvelle page. C’est la raison de notre campagne de financement et il nous tient à cœur d’associer à ce projet nos lectrices et lecteurs.

Comment comptez-vous écrire cette nouvelle page ?

Avec un nouveau site internet, une nouvelle identité visuelle, le logo a déjà était modifié, de nouvelles rubriques… La suite logique c’est de développer notre contenu. Nous voudrions mieux rémunérer les pigistes et embaucher un ou deux salariés pour faire plus d’enquêtes, plus de reportages et raconter plus d’histoires. Nous souhaitons aussi couvrir des sujets dans les quartiers populaires d’autres grandes villes de France. C’est une attente de nos lecteurs qui sont nombreux à nous solliciter du côté des banlieues de Lyon, Marseille ou encore Toulouse. Cette campagne c’est une manière de dire aux gens : vous pouvez être pleinement associés à notre développement. Sans lectrices et lecteurs, il n’y a pas de média ! L’information, de qualité notamment, a un coût.

Quelle est la prochaine étape ?

À la fin de la campagne de financement, le 1er mai, nous allons lancer un nouveau modèle : un modèle d’adhésion. C’est-à-dire qu’en échange d’une contribution financière d’au moins 5 euros par mois, on propose aux lecteurs et lectrices d’être lecteur membre. Ils deviendront acteur à part entière du Bondy Blog. Il pourront, par exemple, participer aux conférences de rédaction, aux tables rondes et suggérer des sujets et des invités pour les Masterclass . Ils auront aussi accès à des ateliers d’écriture journalistique. Le Bondy Blog restera accessible à toutes et à tous.


Pour donner, c’est ici :
helloasso-logo-couleurs-2015.png


L'actu