En ce moment

    26 / 01 / 2012

    L'opposant russe était l'invité de la conférence de rédaction de StreetPress

    Yaroslav Nikitenko : « Je n'ai pas voté pour ces bâtards, j'ai voté pour d'autres bâtards. S'il vous plaît recomptez les votes »

    Par StreetPress

    Militant écolo, Yaroslav Nikitenko, 24 ans, était l'invité lundi de la conf' de réd' de StreetPress. On a beaucoup parlé de la forêt de Khimki, menacée par un projet d'autoroute conduit par Vinci mais aussi de Poutine et des élections. Extraits.

    Yaroslav Nikitenko, tu es un militant actif de la défense de la forêt de Khimki près de Moscou. Ca dure depuis quand ?

    Notre mobilisation a commencé en 2007. C’est parti du projet de construction d’une autoroute qui traverse la forêt de Khimki. Ce projet d’autoroute qui relie Moscou à St-Petersbourg cause des dommages irréversibles à la bio-diversité en plus de gêner les résidents.La destruction de cette forêt pour la construction de l’autoroute est un projet qui coûte très cher. Mais le gouvernement de Poutine est basé sur la corruption et il est très facile pour ses dirigeants d’obtenir l’argent nécessaire.

    Ta lutte contre ce projet d’autoroute se fait au sein de quel parti?

    Je n’appartiens à aucun parti; je suis un activiste écologiste. J’appartiens au mouvement de défense de la forêt de Khimki. Ce qui est important pour moi c’est l’écologie.

    Est-ce que cette route est vraiment nécessaire pour le développement de la région de Moscou?

    Oui, je dois avouer que cette route peut être un atout mais ce n’est pas contre l’autoroute en elle-même que nous nous battons. Ce que nous déplorons c’est qu’elle traverse la forêt alors qu’il y a d’autres alternatives. Un grand nombre d’experts ont prouvé qu’il y avait d’autres solutions et qu’il était moins dangereux pour la population de la forêt de Khimki et son éco-système de bâtir la route autour de la forêt.

    Alors pourquoi le gouvernement tient absolument à ce que l’autoroute traverse la forêt?

    Pour deux raisons. la première c’est que le tracé de l’autoroute en plein coeur de la forêt passe par l’aéroport ce qui aiderait à son développement. Et la seconde c’est que, comme je vous l’ai dit le gouvernement de Poutine est corrompu et son ministre des transports Igor Levitin est aussi membre du conseil d’administration de l’aéroport ce qui n’est pas normal! En plus de corruption il y a conflit d’intérêt.

    Quelle est la raison de ta venue en France?

    Il y a une importante mobilisation autour de cette situation en Russie. Depuis plus d’un an je vois des vidéos sur youtube; je ne m’attendais pas à ça. Nous sommes soutenus à Paris. je suis aussi venu rencontrer la candidate des verts Eva Joly ainsi que différentes organisations françaises. Ce sujet concerne aussi la France. Le gouvernement russe est tout autant responsable que la France.

    Mais qu’est ce que la France a avoir là-dedans?

    Le gouvernement français a toujours soutenu la construction de l’autoroute dans la forêt de Khimki. Et c’est l’entreprise française Vinci connue pour son expérience dans la construction en Europe qui a pris part au projet de l’autoroute. Ce projet n’est ni clair ni légal. Les médias russes ont beaucoup couvert cet événement. On sait aussi qu’un ami de Poutine est de la partie même si on ne sait pas exactement quelle est sa fonction. Il y a d’autres entreprises qui collaborent au projet, mais son montage financier est opaque et passe par les paradis fiscaux. Ce manque de clarté est inquiétant et le résultat de la corruption du gouvernement de Poutine.

    Du coup, Vinci ne respecte pas ses engagements auprès du programme Global Compact des Nations Unies. Il n’y a pas eu de débats, de discussions autour de ce projet de destruction de la forêt de Khimki. La fédération internationale des ligues des droits de l’Homme a alerté à plusieurs reprises de ces violations.

    En 2010, après vos manifs, Dimitri Medvedev a annoncé une pause dans les travaux…

    Oui, face à la mobilisation de 2010, il a suspendu les travaux mais ils ont repris quelques mois plus tard, le gouvernement estimant que l’autoroute devait absolument passer par l’aéroport. Et comme je viens de vous le dire le gouvernement français a toujours soutenu ce projet. L’année où Medvedev a fait arrêter les travaux, François Fillon est venu en Russie et l’a rencontré. On ignore exactement de quoi ils se sont parlé mais moins d’une semaine plus tard, Medvedev revenait sur sa décision et les travaux reprenaient.

    En juillet dernier votre camp de défense de la forêt de Khimki a été attaqué

    Des hommes sont arrivés avec les têtes masquées et des tshirts blancs avec des inscriptions nazies… On a prévenu la police mais les policiers sont venus et nous ont arrêté nous, pas les agresseurs.

    Qui étaient ces gens ?

    C’étaient des hooligans néo-nazis. Le directeur de la société d’exploitation de l’autoroute a raconté ensuite dans une interview les avoir envoyés pour éloigner les écologistes. Sa société détruit la forêt de Moscou; c’est une pratique courante du gouvernement russe d’envoyer les nationalistes. Les élections approchent et c’est une période déterminante pour la survie de Khimki.

    Justement, le 4 mars 2012 auront lieu les élections présidentielles en Russie. Tu fais confiance au déroulement de ces élections?

    Depuis Poutine, le système se base sur la verticalité du pouvoir. Même si Medvedev est président officiellement, tout le monde sait que c’est Poutine qui dirige; il fait en sorte de rendre son parti “Russie Unie” de plus en plus influent. Et pour cela, il n’hésite pas à falsifier le résultat des votes.

    Trucage des votes mais aussi des manifestations pour dénoncer cela ?

    Oui, le 4 décembre 2011, avaient lieu les législatives et comme prévu, c’est le parti de Poutine qui est sorti gagnant. Alors qu’ils ont fait entre 25% et 30%, Russie Unie est passé en première position avec 50% des voix. Les gens étaient très en colère, nous avons manifesté les 5 et 6 décembre. Le 24 décembre, nous étions 100.000 dans la rue.

    Toi tu as été arrêté le 25 décembre. C’était comment la prison?

    Je manifestais en soutien à un opposant russe, Sergueï Oudalsov, continuellement emprisonné par le gouvernement… lorsque j’ai été arrêté. Au commissariat on m’a refusé un avocat. J’ai été condamné à 10 jours de détention. Je n’ai pas été torturé physiquement, c’est une pression psychologique. Ca a été mon premier réveillon en prison !

    Tu sais déjà pour quel parti tu vas voter?

    Il n’y a pas de candidat unique de l’opposition aux élections ; si vous demandez à chaque parti de l’opposition ce qu’il ferait ou défendrait lors des élections, ils vous donneront tous une réponse différente. La conséquence de tout ça c’est qu’il n’y a pas de grand leader de l’opposition. La stratégie est de voter pour n’importe qui sauf Poutine. Personnellement, je voterai pour le candidat qui a la meilleure chance de vaincre Poutine et le parti en lui-même m’importera peu. Comme le dit notre slogan des manifs de décembre : « je n’ai pas voté pour ces batards, j’ai voté pour d’autres batards. S’il vous plaît recomptez les votes ».

    Yaroslav Nikitenko

    24 ans, militant écologiste indépendant, s’est engagé pour la défense de la forêt de Khimki, que l’Autoroute Moscou – Saint-Petersbourg doit traverser. Yaroslav s’est fait arrêter le 24 décembre dans une manifestation de soutien au leader du Front de Gauche Sergueï Oudaltsov. Les 2 opposants politiques ont passé la nuit du réveillon dans une prison russe.

    Yaroslav est sur Twitter!/ynikitenko et sur

    [Carte] La forêt de Khimki, c’est ici

    Même si Medvedev est président officiellement, tout le monde sait que c’est Poutine qui dirige
    Les travaux ont repris après la visite de Fillon en Russie


    Yaroslav, à la conférence de rédaction de StreetPress, nous raconte sa nuit du réveillon en prison.