En ce moment

    06 / 04 / 2012

    Le président des Jeunes Pop ouvrait sa permanence pour les législatives

    Vidéo: Pour « nettoyer » le Marais votez Lancar

    Par Rozenn Le Carboulec

    Sur StreetPress les supporters de Benjamin Lancar sont conquis: « son sourire représente l'esthétique et la propreté. » Ca tombe bien certains d'entre eux aimeraient nettoyer le quartier des détritus, « des célibataires » et … des Roms.

    Mercredi 4 avril, 19h00 - Quelques dizaines de sympathisants UMP se pressent au 44 rue du Vertbois, dans le 3ème arrondissement de Paris. Certains militants installent les dernières bannières sur la devanture: une photo de Benjamin Lancar tout sourire, comme à son habitude. Avec un enthousiasme qui lui est propre, le président modèle des Jeunes Pop de l’UMP salue les arrivants.

    Lancar 2012 L’année dernière, il avait installé sa permanence de conseiller régional dans le 10ème arrondissement . Cette année, Benji a déménagé dans le 3ème pour inaugurer son local de campagne pour les prochaines élections législatives. A 26 ans, Benjamin Lancar vise un mandat de député pour la cinquième circonscription de Paris, qui regroupe le 3ème et le 10ème arrondissement. Tâche qui s’annonce difficile dans un quartier à gauche depuis maintenant 17 ans.

    Monsieur Dupont Malgré son omniprésence dans les médias, Benjamin Lancar a encore du chemin à faire concernant sa notoriété. Parmi les sympathisants qui se sont déplacés, certains avouent ne pas le connaître comme cette habitante du 3ème : « Ici, on ne sait pas qui c’est. » Elle ajoute, en suivant le candidat du regard : « Maintenant, je l’ai vu, c’est un jeune, il en veut. Ca va être difficile, mais il est prêt à se battre. Il va souffrir, mais il va y aller. »  

    Programme Le ministre de l’agriculture, Bruno Le Maire, également présent à l’inauguration, ne tarit pas d’éloge pour le conseiller régional. « Avoir un candidat comme Benjamin Lancar, qui est jeune, qui a fait ses preuves comme président des Jeunes Populaires, c’est une façon de renouveler la classe politique et c’est essentiel. »

    Benjamin Lancar n’a pas hésité à lui rendre la pareille, en qualifiant le ministre de « modèle politique », puis s’est exprimé sur les grandes lignes de son programme, qui semble parfois bien éloigné des prérogatives d’un député. Sa priorité absolue ? « Lutter contre les incivilités » en augmentant le montant des amendes pour imposer la propreté dans les rues parisiennes, que les habitants qualifient volontiers de « dégueulasses ». Interrompu par le passage d’un scooter, d’un taxi, puis d’un camion-poubelle, le Jeune Pop ne se laisse pas démonter. Il poursuit, le sourire au lèvres.

    Il y a des Roms qui font des bébés dans des cabines téléphoniques (…) c’est insupportable !

    Une population essentiellement célibataire habite dans le 3ème … Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?

    Célibataires Celui qui dit venir d’une « famille de la classe moyenne » souhaite également instaurer davantage de transparence dans l’attribution des logements sociaux, qu’il juge opaque. Il fustige à ce sujet « la grande arnaque du bilan de Bertrand Delanoë » et propose de placer cette responsabilité entre les mains d’un jury de citoyens, qui déciderait des attributions de manière anonyme. Benjamin Lancar compte ainsi favoriser « le retour des classes moyennes », qui auraient, selon lui, de plus en plus de mal à se loger sur Paris. La faute, selon les habitants, à la présence de nombreux « célibataires » dans ces appartements. Rappelons que dans ce quartier se trouve, entre autre, le Marais, bien sûr réputé pour attirer les « célibataires ».

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress