En ce moment

    17 / 02 / 2010

    Alain Dolium, candidat Modem en Île-de-France, presque en vente en pharmacie

    Christophe Grébert (Modem): «Le présentoir à post-it Alain Dolium n'est pas une blague»

    Par StreetPress

    Le nom « Dolium » pouvait déjà faire penser à une célèbre marque d'anti-dépresseurs. Mais la tête de liste Modem enfonce le clou en sortant son incroyable présentoir à post-it. «C'est un petit objet sympa», répond Christophe Grébert.

    Ca n’est pas un coup de Groland. Et Action Discrète, joint en fin de journée par StreetPress dément toute implication: “Aucune équipe de l’émission n’était présente au Modem ce matin”. A la conférence de presse qui s’est tenue au siège du Modem à Paris ce mercredi matin, Alain Dolium, nouvelle recrue du Modem et tête de liste en Île-de-France a présenté ses « engagements pour donner de l’oxygène aux franciliens ».
    Mais les personnes présentes ont surtout découvert son présentoir à post-it orange alaindolium.fr : les couleurs et la typo rappellent implacablement les totems Actifed® qui trônent à l’entrée de chez votre pharmacien.

    Quelle pilule colorée les communicants du Modem ont-ils avalée ? Christophe Grébert, candidat sur la liste Modem dans les Hauts-de-Seine, conseilleur municipal à Puteaux (92) et blogueur répond à StreetPress.

    Est-ce que l’idée du présentoir à post-it alaindolium.fr vient de vous ? ou est-ce que vous vous êtes fait pirater votre conférence de presse de ce matin par Action Discrète ?

    Non, vous imaginez ce que vous voulez. C’est un objet sympathique. Et Valium n’est pas forcément un médicament sur lequel on cherche à faire un jeu de mot.

    D’où vient l’idée ?

    Il n’y a pas que les pharmaciens qui proposent des présentoirs avec des post-its. On avait la volonté de trouver un petit objet sympa.

    Donc, ça n’est pas une blague ?

    Je vous rassure, ça n’est pas une blague. C’est vrai que c’est un objet qu’on n’est pas habitué à voir. Mais Alain Dolium n’est pas un homme politique comme les autres. C’est un chef d’entreprise.

    C’est-à-dire que vous voulez bousculer le marketing politique ?

    Je ne pourrais pas vous parler de marketing, parce que je n’ai pas de formation de marketing, mais une formation de journaliste. Mais sachez que nous avons fait d’autres objets. Comme des petits panneaux Alain Dolium, sous la forme d’une bulle, puisque notre candidat propose dans son programme 5 bulles d’oxygène pour la région.

    Quel retour vous avez sur tout ça ?

    C’est vrai que le présentoir marche bien. C’est un clin d’œil amusant. Et un présentoir pour post-it, c’est mieux qu’un stylo Alain Dolium ou un carnet de post-it seul.

    Vous dites que le présentoir marche bien, vous en avez tiré beaucoup ?

    Non. Nous en avons réalisé quelques dizaines. Ce n’est pas un objet qui a vocation à être édité à des milliers d’exemplaires. Les présentoirs à post-it sont essentiellement destinés aux journalistes.

    Christophe Grébert (Modem)

    «Un présentoir pour post-it, c’est mieux qu’un stylo Alain Dolium ou un carnet de post-it seul»

    Source: Johan Weisz | StreetPress

    StreetPress existe depuis déjà 10 ans. Aujourd’hui, il nous manque 40.000 euros pour boucler l’année et pouvoir frapper encore plus fort l’an prochain. Parce qu’aucun milliardaire n'est au capital, si nous ne les réunissons pas StreetPress s’arrêtera. Sauvez StreetPress en faisant un don, maintenant.

    Je donne pour sauver StreetPress