En ce moment

    17/09/2012

    Borat, Rocky IV, Piège de cristal

    Les 10 films qui auraient pu provoquer une guerre mondiale

    Par StreetPress

    Et si le Kazakhstan s'en était pris aux intérêts américains après la sortie de Borat ? Comme le pamphlet « Innocence of muslims » en ce moment, d'autres films auraient pu mettre le feu au monde entier.

    1 Rocky 4

    Le pitch : Rocky Balboa se prépare à affronter sur le ring Ivan Drago pour venger son meilleur ami, lâchement assassiné par le boxeur soviétique. Devinez qui gagne.

    Pays impliqués : URSS, Etats-Unis et plus largement le monde entier !

    Ce qui aurait pu se passer : L’URSS décide de répliquer à Rocky IV en installant des missiles nucléaires au large de l’Alaska. La 3e guerre mondiale n’a jamais été aussi proche.

    2 Delta Force

    Le pitch : Un avion est détourné par des terroristes palestiniens… Heureusement Chuck Norris est là pour baffer les méchants arabes. Normal : « we don’t negociate with terrorists ! »

    Les pays impliqués : USA, Palestine, Liban, Israël, Grèce.

    Ce qui aurait pu se passer : Hasard ou coïncidence, la première Intifada a débuté un an après la sortie du film du réalisateur Menahem Golan en 1987… Sam Bacile avant l’heure !

    3 Borat

    Le pitch : Un reporter kazakh est envoyé aux Etats-Unis pour réaliser un documentaire sur le mode de vie des Américains. Il en profite pour faire un coucou à son idole : Pamela Anderson.

    Les pays impliqués : Les Etats-Unis, le Kazakhstan voir l’Ouzbékistan.

    Ce qui aurait pu se passer : L’arrêt des exportations d’uranium vers les Etats-Unis. Après la sortie du film, le président Noursoultan Nazarbayev avait d’ailleurs demandé (lors de sa visite à la Maison Blanche) d’évoquer le « problème Borat ». Il remerciera plus tard les USA pour avoir boosté le tourisme dans son pays… sans que l’on sache ce qui lui a valu ce retournement de veste.

    4 La passion du Christ

    Le pitch : Jésus se fait torturer pendant deux heures par une horde de Juifs assoiffés de sang et avides d’argent.

    Religion impliquée : Les Juifs.

    Ce qui aurait pu se passer : Des ultra-orthodoxes loubavitch saccagent l’Eglise Saint-Sulpice à Jérusalem. Le pape interdit aux Juifs de visiter le Vatican.

    5 Piège de cristal

    Le pitch : Hans, Karl, Uli, Heinrich, Fritz et Kristoff prennent en otage les salariés américains de la multinationale japonaise Nakatomi dans son QG new-yorkais.

    Pays impliqués :RFA ou RDA, on ne sait pas trop… (le film est sorti en 1988)

    Ce qui aurait pu se passer : que le mur de Berlin soit toujours debout. Ce chambreur de John McLane attise la haine anti-occidentale des Allemands de l’Est qui préfèrent tendre les bras à l’URSS qu’aux Etats-Unis.

    6 Dommage collateral

    Le pitch : Schwarzy décide de faire la peau à Carlos, Claudio et Felix – cachés en Amazonie – après que son fils et sa femme aient péri dans un attentat revendiqué par El Lobo, narco colombien à la tête d’une milice gauchisante.

    Pays impliqués : La Colombie, ses guerillas et ses champs de coca.

    Ce qui aurait pu se passer : Vexés par le film, les Farc décident d’exécuter Ingrid Betancourt, le jour de sa sortie en salle.

    7 Les aventures de Rabbi Jacob

    Le pitch : Victor Pivert, franchouillard catho et raciste, se retrouve pris dans un règlement de comptes entre la police d’Etat d’un pays arabe et Slimane, un révolutionnaire arabe. Pour échapper aux services secrets, il se déguise en rabbin.

    Les pays impliqués : Israël, la Palestine voire la Syrie.

    Ce qui s’est (vraiment) passé : Le jour de la sortie du film, Danièle Craven, la femme du publiciste chargé d’assurer la promotion du film, prend en otage l’équipage d’un Boeing 727 armée d’une carabine. Jugeant le film « anti-palestinien », elle demande à Georges Pompidou d’interdire Rabbi Jacob. Un tireur d’élite l’abattra de trois balles dans la tête. Ceci est une histoire vraie.

    8 Portés Disparus 3

    Le pitch : James Braddock est de retour au Vietnam, dix ans après la guerre, pour libérer des enfants qui n’ont pas le droit d’avoir des jouets à cause de la tyrannie communiste.

    Pays impliqués : le Vietnam post-oncle Ho.

    Ce qui aurait pu se passer : Après l’assassinat de Chuck Norris par les services secrets vietnamiens, les Etats-Unis arment la Birmanie pour fomenter une guerre de basse-intensité contre le Vietnam.

    9 OSS 117 : Rio ne répond plus

    Le pitch : Hubert Bonnisseur de la Bath est envoyé au Brésil pour mettre la main sur un microfilm compromettant pour l’Etat français et capturer un nazi maître chanteur.

    Les pays impliqués : La Chine, avec tous ces Chinois vengeurs qui veulent la peau d’Hubert Bonnisseur de la Bath, l’Allemagne et Israël.

    Ce qui aurait pu se passer : Qu’OSS 117 ne mette pas la main sur les microfilms et que l’on découvre la sextape d’Yvonne et du général De Gaulle.

    10 Gran Torino

    Le pitch: Walt Kowalski, un Polack vétéran de la guerre de Corée, est exaspéré par ses voisins, un gang d’Asiat’ qui terrorise le quartier. Il décide de leur botter le cul.

    Pays impliqués: La Corée et plus largement tous les « chinks » (les jaunes en VO).

    Ce qui aurait pu se passer : En représailles, la Corée du Nord décide de bombarder San Francisco avec ses tout derniers missiles à longue portée. Aux Etats-Unis, John McCain est élu contre Barack Obama et déclare la guerre à Kim-Jong Il. (Gran Torino date de 2007)

    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soit ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. A titre d’exemple, nous avons calculé les moyens engagés pour une enquête écrite et vidéo consacrée aux soutiens armés d’Eric Zemmour.

    campagne 2021 Je soutiens StreetPress  
    mode payements