En ce moment

    30/04/2010

    Top 10: Les films de Nazis

    Par Noémie Toledano

    Du porno à l'intello, en passant par la comédie ou le film de zombie, les croix gammées et les SS ont inspiré les réalisateurs du monde entier. A chaque genre son film de Nazis, pour le meilleur et pour le pire.

    Le Blockbuster cool : Inglorious Basterds

    Le film de Tarantino a été présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2009. Il a fait plus de 230 millions de dollars de recettes en 6 semaines d’exploitation. Synopsis: Le lieutenant Aldo Raine forme un groupe de soldats juifs américains pour mener des actions punitives particulièrement sanglantes contre les nazis. “Les bâtards”, nom sous lequel leurs ennemis vont apprendre à les connaître, se joignent à l’actrice allemande et agent secret Bridget von Hammersmark pour tenter d’éliminer les hauts dignitaires du Troisième Reich.
    Avec: Brad Pitt et Mélanie Laurent A ne pas louper: l’accent allemand de Brad Pitt presque aussi bon que son « parler gypsie » de Snatch.

    La comédie ringarde : Le Führer en folie

    Le Führer en folie est une comédie franco-italo-allemande. Ça donne déjà le ton de ce film culte de Philippe Clair, sorti en 1973. Synopsis: La France et l’Allemagne sont en guerre: Adolf Hitler a défié les Alliés pour jouer le sort de la guerre au cours d’un match de foot. Le commandant français, énervé par trois joueurs recrutés particuliérement incompétents, décide de se débarrasser d’eux en les envoyant en mission dans le territoire allemand. Les trois footballeurs tombent sur une division de chars blindés, et ils y rencontrent Adolf Hitler himself qui les prend pour des sportifs professionnels et les enrole dans sa propre équipe. Farfelu vous avez dit?
    Avec: Patrick Topaloff et Michel Galabru. A ne pas louper: le générique « Ballon, Ballon » interprété par Patrick Topaloff himself.

    Le film de Zombies-Nazis : Shock Waves

    Shock Waves, réalisé par Ken Wie de Rhorn en 1970, sort en France sous le titre rohmerien « Le Commando des Morts Vivants ». Synopsis: Une équipe de naufragés perdus sur une île est attaquée par une armée de Zombies créée par les Nazis. Avec: John Carradine et Peter Cushing, des stars du film de zombies A ne pas louper: L’affiche du film.

    Le film de super-héros : Captain America

    Captain America est un comics qui a connu plusieurs adaptations dont une d’Albert Pyun pour le cinéma en 1990. En mai 2006, le site IMDB l’a classé 48ème pire film de tous les temps (d’après les votes de ses visiteurs). Synopsis: Captain America, retrouvé en Arctique lors d’une expédition scientifique, est confronté à son homologue nazi, le Crâne Rouge (Red Skull), qui a reçu lui aussi le sérum du Super-Soldat dans les années 1930.
    Avec: Matt Salinger A ne pas louper: Un film classé parmi les pires films de tous les temps, avec un serum de Super-Soldat dedans, ça mérite bien 1h37 de votre journée.

    Le classique : To be or not to be d’Ernst Lubitsch

    To be or not to be est l’un des chefs d’oeuvre d’Ernst Lubitsch. Sorti en 1942 aux Etats-Unis, il ridiculisait déjà les Nazis alors que la guerre faisait rage. Synopsis: Durant la Seconde Guerre mondiale, une troupe de théâtre polonaise répète laborieusement une pièce mettant en scène Hitler, alors que dans la réalité, les troupes allemandes envahissent la Pologne. La troupe va mettre à profit ses costumes d’officiers nazis pour sauver la Résistance polonaise.
    Avec: Carole Lombard
    A ne pas louper: Tout

    Le Nazisploitation : Train spécial pour Hitler.

    Les films de nazisploitation ont, pour la plupart, été réalisés dans les années 1970, principalement en Italie et un peu aux Etats-Unis. Ils se caractérisent par leur propension à vouloir choquer le public avec bien souvent des scènes de sévices sexuels. Train spécial pour Hitler, sorti en 1976,, est un classique du genre.
    Synopsis: En 1941, pour remonter le moral des troupes allemandes, on confie à Ingrid Schüler la tâche de diriger un train spécial rempli de jeunes dames pour les distraire. De volontaires, elles passeront au statut de prisonnières, qui devront assouvir tour à tour les bas instincts des officiers SS, des résistants, puis des libérateurs américains.
    Avec: Monica Swinn
    A ne pas louper: Les porcs germaniques qui humilient et violent les filles avec un entrain douteux.

    La parodie : OSS 117, Rio ne répond plus

    Synopsis: Douze ans après Le Caire, OSS 117 est de retour pour une nouvelle mission à l’autre bout du monde. Lancé sur les traces d’un microfilm compromettant pour l’État français, le plus célèbre de nos agents va devoir faire équipe avec la plus séduisante des lieutenants-colonels du Mossad pour capturer un nazi maître-chanteur. Avec: Jean Dujardin A ne pas louper: “Pourquoi le IVème Reich ne serait-il pas celui de l’amour ?”

    Le porno nazi : La Bestia in calore

    Littéralement, la Bête en chaleur . Porno nazi tendance SM réalisé par Luigi Batzella. Âmes sensibles, s’abstenir. Synopsis: Une belle officier SS crée un mutant, mi-homme, mi-bête. Elle utilise la bête pour torturer ses prisonnières pendant que les nazis regardent. Le film abonde de femmes nues, de jeux sadiques et gores.
    Avec: Salvatore Baccaro
    A ne pas louper: Salvatore Baccaro, l’homme-singe de Cinecittà.

    Le thriller: les Enchaînés

    Ce film de Hitchcock est considéré comme l’un des plus importants de sa carrière. Synopsis: Alicia, fille d’un espion nazi, mène une vie dépravée. Devlin lui propose de travailler pour les États-Unis afin de réhabiliter son nom. Elle épouse donc un ancien ami de son père afin de l’espionner.
    Avec: Cary Grant et Ingrid Bergman
    A ne pas louper: Le caméo d’Hitchcock. Il apparaît à la 60ème minute en train de boire du champagne.

    L’Incontournable : Le Dictateur

    Le Dictateur sort aux Etats-Unis le 15 octobre 1940. Les critiques sont mitigées. On reproche à Chaplin de faire de la propagande anti-isolationniste pour pousser les Américains à intervenir dans le conflit. Synopsis: Dans le ghetto juif vit un petit barbier qui ressemble énormément à Adenoid Hynkel, le dictateur de Tomania qui a décidé d’exterminer le peuple juif. Au cours d’une rafle, le barbier est arrêté en compagnie de Schultz, un farouche adversaire d’Hynkel…
    Avec: Charlie Chaplin
    A ne pas louper: la scène où Hynkel joue au ballon avec un globe terrestre.

    Source: Dr. Tolédano | StreetPress

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER