En ce moment

    07 / 05 / 2010

    StreetPress, l’édition locale du 19e arrondissement se développe

    StreetPress soutenu par la Fondation Evens

    Par StreetPress

    La rédaction est contente. Contente parce que la Fondation Evens a décidé de soutenir StreetPress sur son édition locale 75019. Et comme ça fait plaisir de voir un travail apprécié, reconnu et soutenu par des partenaires, on l'écrit.

    Initiée depuis plusieurs mois en partenariat avec le Conseil de la Jeunesse du 19e arrondissement, l’édition locale de StreetPress consacrée au nord-est parisien vient raconter un arrondissement, des quartiers, des personnages. Son objectif est triple. D’abord, avoir un impact sur un territoire, le 19e arrondissement, et y créer du lien, de nouvelles interactions, en racontant et en posant des questions. Ensuite, transmettre à un groupe notre passion pour le terrain, l’interview et le reportage et voir ce groupe gagner en autonomie pour avancer sur un projet de journalisme un peu différent de ce qu’on voit à la télévision. Enfin, vous informer en rapportant une info de terrain, structurée et différenciée, pour donner un petit peu plus de sens à ce qu’il se passe autour de nous.

    L’édition locale du 19e arrondissement sera prochainement mise en avant sur la page d’accueil de StreetPress. Et les conférences de rédaction de l’édition se tiendront à la rédaction, deux fois par mois.

    La Fondation Evens rejoint donc le Conseil de la Jeunesse du 19e arrondissement et StreetPress sur ce projet. La Fondation Evens est une fondation d’utilité publique basée à Anvers, avec des bureaux à Paris et Varsovie. Son ambition est de voir se développer des projets concrets qui permettent de renforcer la cohésion sociale entre les citoyens de l’Union européenne. D’où l’appui via son programme d’éducation aux médias à StreetPress et son édition locale du 19e arrondissement.

    Merci à Madame Corinne Evens, fondatrice et présidente honoraire de la Fondation, ainsi qu’au Conseil d’Administration pour leur confiance. Nos remerciements vont évidemment aussi à Anne Davidian, du bureau de Paris de la Fondation, et à Tim Verbist responsable du programme d’éducation aux médias pour leurs encouragements, leurs questions et les challenges qu’ils nous ont donnés et continueront à nous lancer.

    Et bien sûr, un grand big up à Camille, Mélanie, Saïda, Tsipora, Aurélie, Emeline, Elsa, Louise, Léa, Irena, Edouard, Gauthier, Youcef, Medhi, Jules, Madi, Quentin, Kevin, Lloyd, Guillaume, Shégué et tout le crew Blackara, aux mini-reporters de la rue Armand Carrel qui un jour finiront par dépasser Michael, aux jeunes du Conseil de la jeunesse, à François Beillevaire, Maïté Dewüffel Dessart, Adji Ahoudian et à toute l’équipe du 5/7 place Armand Carrel, aux grands reporters, avocats, photoreporters qui sont venus partager leur expérience du terrain (ou du Palais de Justice) parmi lesquels Cécilia Gabizon, Michaël Ghnassia et Jean-Michel Sicot, à nos partenaires dans le 19e arrondissement, à Patrick Weil, et bien sûr à Benjamin, Michael, Robin, Jérémie et Sam de la rédaction de StreetPress, toujours présents pour donner un conseil, vous faire changer d’angle ou vous rappeler qu’un micro sans casque ça ne sert à rien et qu’une balance des blancs n’est pas un gros mot mais un bouton utile à connaître sur votre caméra.

    Bonne chance à 75019.streetpress.com et à tous ses reporters.

    Johan Weisz

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements