En ce moment

    18/07/2011

    Bain de soleil avec les jeunes de l'Action Française, du Bloc Identitaire, du NPA ou les Jeunes Communistes

    Les camps d'été des mouvements jeunes des partis politiques : le guide de StreetPress édition 2011

    Par Robin D'Angelo

    Ambiance Fight Club chez les Jeunes Identitaires ou semaine Erasmus anticapitaliste avec les Jeunes NPA, à toi de choisir. StreetPress a sélectionné les meilleurs plans politico-estivaux pour tes vacances en 2011.

    Les 28ème rencontres internationales des jeunes, le Camp identitaire, Le camp d’été du MJCF ou encore le camp Maxime Real del Sarte L’été les jeunes des partis politiques font bronzette au soleil tout en révisant les fondamentaux de leur idéologie. Plusieurs formations proposent leur formule All-Inclusive avec des GO 100% encartés pour des activités physiques et intellectuelles. Paraît aussi qu’à la nuit tombée ça peut chauffer sous les tentes.

    Mets des fleurs dans tes cheveux avec les Jeunes Communistes

    Où ça: A Saint-Amant-Roche-Savine (537 habitants) dans le Puy-de-Dôme. C’est surtout la ville natale d’André Chassaigne, l’homme qui voulait se présenter à la place Mélenchon pour les présidentielles de 2012.

    Ambiance: Saint-Amant-Roche-Savine prend des airs de festival d’Avignon. Le gros plus du camp c’est la venue de la troupe de théâtre La Belle Rouge qui donne des représentations et offre des cours de comédie les après-midi.

    Pour parfaire ton idéologie: Des ateliers de travail sont organisés tous les matins avec pour thème l’Europe. Le processus de Bologne et l’Europe Forteresse y sont découpés au marteau et à la faucille.

    Pour te détendre: « Les ateliers d’éducation populaire » avec cours de théâtre, de photo et de vidéo feront kiffer les artistes. Les autres peuvent participer au tournoi de football.

    Côté drague: L’hébergement en camping et le sex-ratio équilibré devrait faciliter les rencontres. «  Mais on n’est pas là pour ça » tempère Julia à la permanence des JC.

    Le prix: 200 euros par personne. C’est pas donné, surtout pour un camping, mais Julia assure « que les JC organisent la solidarité pour ceux qui n’ont pas les moyens de venir »

    Malheureusement le camp d’été des Jeunes Communistes se tenait cette année du 2 au 9 juillet. Le guide de StreetPress arrive un peu tard pour cet événement immanquable. Ouf, il reste d’autres options :


    La bucolique Saint-Amant-Roche-Savine

    Les JC organisent la solidarité pour ceux qui n’ont pas les moyens de venir

    Self-défense, chants occitans et apartheid avec le Bloc Identitaire

    Où ça: Quelque part en Provence, en hommage à l’écrivain régionaliste Frédéric Mistral « éveilleur du peuple provençal » dixit Jean-David, un des organisateurs.

    Ambiance: Full Metal Jacket. Ici on est là pour « jauger les nouveaux venus et voir s’il sont capables de fournir des efforts intellectuels et physiques » assène l’adjudant Jean-David. Activité star, les cours d’auto-défense renommés pour l’occasion « Fight Club »

    Pour parfaire ton idéologie: Les identitaires comptent initier les newbies à leurs techniques de communication sur le web. Comme le rappelle Jean-David pas peu fier, les identitaires sont « des militants 2.0 ».

    Pour te détendre: Veillées et chants en occitan à la nuit tombée. Par contre il faudra se lever tôt: le footing du matin est obligatoire.

    Côté drague: Sur les 80 participants, Jean-David promet au moins la venue de 10 girls. Peut-être pas le meilleur endroit pour pécho mais « c’est un bon plan pour les filles ». Avis aux amatrices…

    Le prix: 60 euros par personne, l’hébergement est rudimentaire. Mais vous ne pouvez pas venir comme ça: il faut se faire parrainer par un autre identitaire. Pour tenter ta chance c’est ici.

    Attention, aucun Français noir ou maghrébin n’a jamais participé à un camp identitaire. Jean-David, un des organisateurs: « Nous on représente les petits-blancs, donc la venue d’un noir ce serait antinomique »

    La paramilitaire touch’ des Identitaires


    Camp Identitaire 2009 par camp-identitaire

    Nous on représente les petits-blancs, donc la venue d’un noir ce serait antinomique

    Retour vers le futur avec le camp de l’Action Française

    Où ça: A La Gaubretière en Vendée, à moins de 10 kilomètre du Puy-du-Fou.

    Ambiance: Sport-étude à l’Université Chouane de Vendée. « Ce n’est pas un camp de vacances mais une université d’été ! », insiste Camille Berthe, l’organisateur. Tous les jours il y a du sport (boxe, rugby, course, football) et surtout des conférences.

    Pour parfaire ton idéologie: La part belle est faite aux souverainistes de tous bords invités à venir débattre. D’ailleurs les années précédentes des membres du Parti des Travailleurs du Gérard Schivardi avaient fait le déplacement.

    Pour te détendre: La résidence hôtelière possède sa propre piscine. Mais le clou du spectacle, c’est la journée organisée au Puy-du-Fou. « De Villiers ne sera pas là, mais ça aurait été intéressant qu’il vienne », regrette Camille Berthe.

    Côté drague: « C’est politique, la question de la drague importe peu. Ce n’est pas le but ». Pourtant la résidence du Logis du Sourdy promet que « la chambre en Bois est idéale pour un couple »… De quoi fricoter pendant le spectacle Le Secret de la Lance ?

    Le prix: 160 euros mais « c’est un gîte, pas un camping ». Ici « les poutres sont en chêne » et « les escaliers en granit ».

    Le clip résolument LOL de AFprod


    Camp Maxime Real del Sarte 2011 par AFprod2

    Ce n’est pas un camp de vacances mais une université d’été ! 

    A nous les petites anglaises chez les Jeunes du NPA

    Où ça: A Fumel dans le Lot-et-Garonne où le NPA jeunes a loué un camping avec toutes les infrastructures.

    Ambiance: Fumel sera la capitale mondiale de la gauche anticapitaliste du 23 au 30 juillet dans la tradition de la IV Internationale à laquelle appartenait la LCR. « On devait accueillir des camarades de Tunisie, d’Irak et du Mali mais ils ont eu des refus de visa », ironise Jean-Baptiste du NPA jeunes. Du coup il y a aura des Grecs, des Espagnols, un Mexicain et peut-être un Philippin.

    Pour parfaire ton idéologie: Le programme est intensif ! Des ateliers sur « Cuba après Fidel » aux formations « anticapitalisme et lutte LGTBI » tes journées devraient être bien remplies. Il y aura aussi des meetings.

    Pour te détendre: Jean-Baptiste insiste « ici c’est un camp politique ». Alors pas d’activité sportive. « Mais s’il y en a qui veulent jouer au foot, ce n’est pas un problème ». Heureusement qu’il y a la journée d’excursion aux châteaux alentours pour respirer un peu.

    Côté drague: La discothèque du camping laisse présager que les soirées seront chaude à Fumel. « On est pas des bonnes sœurs », vanne JB. D’autant plus que le NPA est là pour « expérimenter d’autres comportements filles/garçons que la domination, la drague et le harcèlement ». Miam !

    Le prix: 150 euros. « Mais les prix sont définis selon le pouvoir d’achat de chaque pays, notamment vis-à-vis des camarades grecs ».

    Chez les Verts, le PS et l’UMP: c’est déconnade avec les big boss du parti

    Ni les Jeunes Pop, ni le Mouvement des Jeunes Socialistes , ni les Jeunes écologistes ou le FNJ ne proposent de camp estival pour leurs adhérents. Pour voir Benjamin Lancar en claquette et Laurianne Deniaud en deux pièces, il faudra te rendre comme le reste de l’appareil du parti au Campus UMP du 2 au 4 septembre à Marseille ou à l’Université d’été de La Rochelle du 26 au 28 août pour le PS. Europe Écologie Les Verts organise ses journées d’été du 18 au 20 aout à Clermont-Ferrand.

    Au bureau des Jeunes Pop on assure qu’au Campus UMP l’ambiance sera « festive ». Preuve en est « les hommes politiques ne porteront pas la cravate » et il y aura « des activités détente, comme un déjeuner entre les jeunes et les ministres ».
    L’ambiance est plus cool chez les Verts où les Jeunes Ecolos ont déjà organisé leur tournoi de pétanque. « L’année dernière c’était du foot mais les féministes avaient râlé » se souvient Fanny, la coordinatrice nationale.
    Au MJS, Jonathan explique « qu’il y a déjà pas mal d’événements dans l’année ». Bah…

    Les hommes politiques ne porteront pas la cravate

    bqhidden. L’année dernière c’était du foot mais les féministes avaient râlé

    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soit ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER