En ce moment

    19/05/2010

    Les médias italiens endeuillés par la mort d'un photojournaliste

    Par Benjamin Gans

    Le photographe italien Fabio Polenghi est mort cette nuit à Bangkok pendant l'attaque de l'armée contre le QG des chemises rouges.

    Fabio Polenghi , photojournaliste italien de 45 ans, a été tué cette nuit lors de l’assaut donné par l’armée thaïlandaise contre les chemises rouges. L’intervention de l’armée a fait 5 morts et une cinquantaine de blessés.

    Deux balles au thorax et à l’abdomen

    Installé depuis trois mois en Thaïlande, Fabio Polenghi couvrait les évènements pour un magazine européen. Le journaliste âgé de 45 ans était auprès du campement des chemises rouges quand il a été frappé par deux balles mortelles au thorax et dans l’abdomen.

    Un ancien photographe de mode

    Photographe de mode depuis 1985, Fabio Polenghi s’était converti au reportage depuis 1999. Il avait également co-réalisé avec le français Fabrice Roche un documentaire intitulé Linea Cubana (2003), qui racontait la relation entre un père champion olympique de boxe et son fils. Le photojournaliste avait aussi exposé ses œuvres à la Cité des Sciences et de l’Industrie et au Salon du Livre à Paris.

    Réactions sur la toile

    Le décès du journaliste  a été confirmé dès 9h00 sur Twitter par son confrère italien Dario Pignatelli présent sur place.  La nouvelle s’est ensuite propagée très rapidement sur la toile. Dès 10h30, un italien Davide Ndoj, créait un groupe sur le réseau social Facebook pour honorer sa mémoire . A 11h00, une page était consacrée au journaliste à peine décédé et comptait 13 « fans » dès les premières minutes, 60 une heure plus tard 

    Source: Benjamin Gans | StreetPress

    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soit ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER