En ce moment

    19 / 07 / 2011

    Entretien slurp avec le pop glacé de ton enfance

    Mister Freeze: « Je reçois souvent des mails de consommateurs qui sont nostalgiques »

    Par Robin D'Angelo

    Mister Freeze himelf n'a pas pu répondre à StreetPress. Alors on eu Aliénor de la société Brabo qui vend la sucette glacée galloise en France. Où tu apprends enfin pourquoi les Mister Freeze parfum framboise sont bleu-fluo.

    Je suis vraiment désolée de ne pas avoir pu vous répondre avant, j’étais débordée …

    Non c’est pas grave. On dirait que Mister Freeze vous donne beaucoup de boulot ?

    Non ! C’est justement parce que je gère plusieurs marques en même temps. Comme les boules de mammouth principalement. Vous trouvez ça en boulangerie. C’est du bonbon dextrose avec des couches de chewing-gum à l’intérieur. Ça marche très fort et on a une belle gamme.

    Vous n’avez pas trop froid dans vos bureaux ?

    Non, chacun peut choisir la température de son bureau !

    Où est fabriqué le Mister Freeze et quelle est sa recette ?

    Mister Freeze existe depuis 35 ans. C’est considéré comme le numéro 1 des produits rafraichissant pour enfants en Europe. Ça a longtemps été fabriqué en Irlande mais ils ont été vendus il y a deux ans et depuis c’est fabriqué au Pays de Galles. L’ancien propriétaire voulait expatrier sa production en Chine mais pour un produit saisonnier comme Mister Freeze ce n’était pas possible. Alors il a fait un appel d’offre en Europe remporté par Calypso, un intervenant majeur des jus de fruit en Grande-Bretagne. Qui dit jus de fruit, dit les arômes Mister Freeze.

    Il y a t-il eu une différence de goût quand Mister Freeze est passé d’un proprio à l’autre ?

    On a vraiment fait des tests pour que le goût ne soit pas altéré et reste fidèle au consommateur. Ça a été un process assez long mais indispensable.

    Le taux de consommation est de 62% chez les 6/16 ans et au total c’est 96% de notoriété assistée !

    Qui dit jus de fruit, dit les arômes Mister Freeze

    N’y a t-il pas de risques sanitaires à sucer le plastique qui entoure le pop?

    Le plastique est pasteurisé avant que le produit ne soit inséré. Il passe dans une machine qui le nettoie et est mis automatiquement dans la boite sans aucun contact. Le plastique est choisi spécialement pour la consommation dans la bouche. Et puis on est suivi par la DGCRF. On fait des tests chaque année. Il n’y a jamais eu d’accident.

    Pourquoi le Mister Freeze framboise est-il bleu ?

    Ça c’est une question originale à laquelle je ne m’attendais pas à répondre … Je pense que c’est parce qu’il y avait déjà un parfum fraise et que c’était pour le distinguer. On a voulu marquer le coup. D’ailleurs il a beaucoup de succès ce parfum.

    Qui sont vos plus gros clients ?

    Nous avons deux gammes: celle présente dans les supermarchés – principalement au rayon confiserie qui est une sucette à glacer chez soi – et celle ‘des achats d’impulsion’ à destination des grossistes, qui eux revendent aux détaillants comme les boulangeries et les stations services. On leur fourni les frigos de comptoir ou à roulette.

    Qui fixe les prix, car ils varient beaucoup parfois ….

    C’est discuté entre les deux parties. On donne un prix de vente conseillé pour le consommateur final. 30 centimes les 50 ml, 50 centimes les 90 ml et 90 centimes les 150 ml.

    Le plastique est pasteurisé avant que le produit ne soit inséré

    Ils se font une sacrée marge quand même …

    Ça dépend … C’est le circuit long, parfois il y a plus d’intermédiaires, ils peuvent se revendre entre grossistes. Mais il y en a qui respectent nos indications !

    Comment expliquez-vous la success story de Mister Freeze en France ?

    On a tout de suite su s’imposer en leader dès le lancement il y a 35 ans. Il y a d’abord la reconnaissance du personnage. Le taux de consommation est de 62% chez les 6/16 ans et au total c’est 96% de notoriété assistée ! Notre marque est ancrée dans la mentalité. Moi j’ai souvent des mails de consommateurs qui sont nostalgiques: ‘on aime vraiment les Mister Freeze, vous ne pourriez pas développer d’autres gammes ?’ qu’ils me demandent. La France est le marché le plus dynamique avec l’Angleterre. En Irlande c’est aussi bien implanté.

    Pourquoi existe t-il un monopole du Floup aux Antilles ?

    Pour être honnête je ne connais pas cet intervenant. Mais on vend quand même aux Dom-Tom.

    Que nous réserve Mister Freeze à l’avenir ?

    En 2011 on s’est développé sur le côté ‘colorant naturel sans conservateur’ pour un cible plus adulte. En 2010, la nouveauté c’était le parfum Hawai, au goût des îles du Pacifique. Là pour 2012, c’est trop confidentiel … Vous vous doutez bien !

    Une vraie pub Mister Freeze

    On a choisi de faire bouger les lignes. Vous validez ?

    Depuis plus de 10 ans, nous assumons un regard et des engagements. Aujourd’hui, notre mission c’est d’avoir de l’impact. Particulièrement dans la crise actuelle, où les premiers à morfler sont les plus fragiles. Face à la pandémie, au confinement et à la crise économique qui l'accompagne, nous croyons encore plus à la nécessité de ce travail.

    Forcer le ministre de l’Intérieur à saisir la justice en mettant au jour les messages racistes échangés par des milliers de policiers sur des groupes Facebook. Provoquer une enquête de justice suite à la révélation d’un système de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris. Contraindre Franprix à cesser l’usage quasi illégal d'auto entrepreneurs durant le confinement...

    Nous recevons de plus en plus de pistes sur des sujets brûlants, mais nous manquons encore de moyens pour tout couvrir. L’idée n’est pas de se faire racheter par un milliardaire. Mais simplement de pouvoir faire appel à du renfort, lorsqu’un sujet le nécessite.

    Pour que cela continue, malgré la crise, nous avons sincèrement besoin de votre soutien.

    StreetPress doit réunir au moins 27.000€, avant le 4 décembre.
    Soutenez un média d’impact qui fait bouger les lignes.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER