En ce moment

    15/11/2012

    « Je pense que les femmes boivent de l'alcool plus souple »

    Vidéo : c'est quoi un alcool de filles ?

    Par Carole Bailly

    Qui dit Beaujolais Nouveau, dit vendredi matin très difficile. Avant que l'alcool vous rebute pour plusieurs jours, penchez-vous avec nous sur cette question primordiale : c'est quoi un alcool de filles ? Vin blanc ou champagne ?

    Les faits Plus attendu encore que la fin du monde ou le retour du messie (aka Sarkozy), c’est le Beaujolais nouveau que revoilà. Comme chaque année, tous les piliers de comptoirs de France – et vous-même – vous donnerez la main pour une grande ronde titubante, et le Beaujolais nouveau, vinasse sympathique et danger sanitaire majeur, coulera à flots.

    Le postulat de base Avec son goût de banane, fraise, ou cerise, le Beaujolais nouveau devrait plaire aux filles puisque c’est bien connu, elles préfèrent l’alcool doux et sucré. Et puisqu’on est dans les clichés, les buveuses vont sans doute être pompettes (pensée pour Florence Foresti) bien avant leurs comparses masculins vu qu’une fille, ça ne tient pas l’alcool. Sexiste StreetPress ? Voyons ce qu’en pense le peuple…

    La question de StreetPress

    C’est quoi un alcool de fille ? Les garçons tiennent-ils mieux l’alcool que les filles ?

    Les meilleures réponses

    « Y’a de l’alcool de femme et de l’alcool d’homme, on va dire du Jack Daniels et du Malibu. Tu vois, y a une différence. »

    « Je pense que les femmes boivent de l’alcool plus souple »

    « La caricature des petits Porto pour les dames et des bons whisky pour les messieurs. »

    « On a une plus petite vessie donc on va plus rapidement évacuer ! »

    « Ce soir à minuit… Beaujolais, c’est bon, c’est bon ! »

    « On a une plus petite vessie donc on va plus rapidement évacuer ! »


    Florence Foresti – les filles douées en amour boivent de l’alcool de fille

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER