En ce moment

    01/02/2013

    « Quand j'étais préfet, pour louer un appartement à Paris, on m'a demandé la caution de mes parents »

    Logement : avec leur CDD, les députés galèrent-ils à trouver un appart' ?

    Par Mathieu Bardeau

    Avez-vous déjà falsifié vos fiches de paie pour trouver un appart… Et nos députés, comment se logent-ils ? Après tout, comme pas mal d'entre nous, ils sont en CDD ! Selon la Fondation Abbé Pierre, 8,5 millions de Français sont mal-logés.

    Le contexte Vous le savez si vous habitez dans une grande ville, qui plus est Paris : se loger est un parcours du combattant – ne parlons même pas de ceux qui viennent pour un mois ou deux dans la capitale. Non seulement il pompe au minima un tiers de votre salaire, mais en plus, pour dégotter le précieux sésame, il faut souvent s’inventer une vie, se fantasmer possédant un CDI, avec un salaire de 2.000 € minimum. D’ailleurs, saviez-vous qu’on a déjà fait un dossier immobilier, avec des photos canon de nous dedans ?

    Les faits La Fondation Abbé Pierre a rendu public ce vendredi son rapport annuel sur le mal-logement, dans lequel on apprend que 3,5 millions de Français sont mal-logés et que 685.000 autres sont complètement dépourvus de logement. La ministre Cécile Duflot, travaille de son côté à un projet de loi pour le mois de juin, qui proposera un système d’assurance contre le risque de loyers impayés : Une « garantie universelle des revenus locatifs » viendrait rassurer les propriétaires qui préfèrent garder leurs logements vacants par crainte de ne pas être payés par d’éventuels locataires. Cette garantie universelle viendrait également mettre un coup de frein aux exigences sans fin des propriétaires…

    Quand j’étais préfet titulaire, pour louer un appartement à Paris, on m’a demandé la caution de mes parents

    Les questions de StreetPress

    Votre mandat est un CDD, est-ce difficile de trouver un appart ? Et deuxième question dans la foulée : comprenez-vous que, pour avoir un logement, des jeunes fassent de fausses fiches de paie ?

    Les réponses les plus pertinentes des députés

    Celui qui fait pleurer dans les chaumières : Eric Woerth (UMP) “C’est pas un avantage formidable d’être député (…) Vous êtes à peu près sûr de garder votre job pendant cinq ans, donc c’est un CDD un peu fort. En même temps, il est très précaire, et puis vous n’avez pas non plus de revenus exceptionnels, contrairement à ce que croit la population.”

    Celui qui en a morflé : Jean-Yves Caullet (PS) “Quand j’étais préfet titulaire, pour louer un appartement à Paris, on m’a demandé la caution de mes parents.”

    Celui qui y croit : Laurent Furst (UMP) “On n’est pas en CDD puisqu’on a la confiance de nos concitoyens… On espère que ça va durer longtemps.”

    Celle qui en veut aux proprios : Sandrine Mazetier (PS) “Vous savez, y’a pas que des jeunes qui présentent des fausses fiches de paie, y’a aussi des propriétaires qui ne respectent pas du tout le loi.”

    bqhidden. C’est pas un avantage formidable d’être député

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Pour bien finir l’année, aidez-nous à atteindre les 100 000 euros avant le 11 décembre. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER