En ce moment

    25/06/2010

    Le trio Pigasse-Bergé-Niel favori pour reprendre Le Monde

    Par Manuella Anckaert

    Vendredi, la société des rédacteurs de Le Monde s'est officiellement prononcée pour que la reprise du journal soit assurée par le trio Matthieu Pigasse, Pierre Bergé et Xavier Niel. Le conseil du quotidien devrait officialiser la reprise lundi.

    font color=“red”> 1. Les faits

    Le trio composé du banquier Matthieu Pigasse, de Pierre Bergé et du fondateur de l’opérateur Free Xavier Niel a remporté l’appel d’offre interne aux employés du groupe Le Monde pour reprendre le quotidien. Les cadres et les employés du quotidien ont massivement voté à 90% pour l’offre du trio qui « sauvegarde l’indépendance éditoriale. »

    font color=“red”> 2. Le background

    Le Monde s’est engagé dans un processus de recapitalisation suite à de graves problèmes financiers dus à la crise et à la baisse de l’investissement des groupes publicitaires notamment.

    Le trio était en compétition avec le groupe France Télécom, Prisa et Claude Pedriel, PDG du Nouvel Observateur. Le Monde a vu ces dernières semaines courir de nombreuses rumeurs quant au sujet de son rachat. La plus insistante: Le président de la république Nicolas Sarkozy aurait convié le directeur du Monde Eric Fottorino à l’Élysée pour lui faire comprendre qu’il n’était pas favorable à une reprise par le groupe Pigasse-Bergé-Niel.

    Le conseil de surveillance du quotidien votera définitivement lundi. Il avait déclaré qu’il ne s’opposerait pas au choix des employés.

    Voir aussi sur StreetPress: “Rocco Siffredi n’a “pas besoin d’en avoir une grosse” sur LeMonde.fr”:http://www.streetpress.com/sujet/702-rocco-siffredi-n-a-pas-besoin-d-en-avoir-une-grosse-sur-lemonde-fr

    Source: Manuella Anckaert | StreetPress d’après l’AFP

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER