En ce moment

    20 / 03 / 2013

    Ce soir, c'est le dîner du Crif

    Faut-il un représentant pour chaque communauté de France ?

    Par StreetPress

    «Il n'y a pas de discriminations dans notre pays» dégaine le député Lionnel Luca pour attaquer les associations communautaires. Un avis que ne partagent pas tous ses collègues pour qui «le lobbying» communautaire est parfois nécessaire.

    1Les faits :

    Mercredi 20 mars à Paris, c’est comme chaque année le dîner du Crif, le Conseil Représentatif des Institutions juives de France. Une petite sauterie qui fait fantasmer deci-delà les conspirationnistes de tous poils. Mais qui est aussi un rendez-vous “incontournable de la politique” en France. François Hollande y prononcera ce soir un discours.

    2Le contexte :

    Le Crif, le CFCM, le Cran : il existe plusieurs associations communautaires chargées de porter en France la voix des minorités. Certains hommes politiques s’inquiètent d’une “américanisation” de la société française où chaque communauté aurait ses représentants chargés de veiller à leurs intérêts. D’autres au contraire font valoir que les associations communautaires sont un garde fou et permettent de lutter contre les discriminations.

    Ces thèmes, nous les aborderons lundi dans la matinale politique de StreetPress sur Radio Campus avec notre invité Louis-Georges Tin, président du Cran.

    3La question de StreetPress :

    Faut-il un représentant pour chaque communauté de France ?

    4La réponse des députés :

    Jacques Myard – UMP – Yvelines : « J’estime que de s’appeler fédération des associations noires, c’est quelque chose qui me choque. S’il y avait eu une association des blancs, c’est tout aussi choquant. Le problème des discriminations selon moi faut les combattre, alors on ne commence pas à les institutionnaliser.»

    Lionel Luca – UMP – Alpes-Maritimes : « Il n’y a pas de discriminations dans notre pays. L’égalité républicaine est affichée, il peut y avoir des différences mais c’est vrai au sein de chaque groupe, il y a des gens qui réussissent mieux que d’autres. Il n’y a pas de fatalité due à ses origines, ça n’existe pas. […] Zinedine Zidane il ne s’en est pas trop mal tiré apparemment, non ? »

    Philippe Gosselin – PS – Manche : « Vous avez bien des associations de Bretons à Paris, de Normands à Paris, etc. […] A condition, bien sûr, qu’on ne tombe pas dans un mouvement communautariste, à revendiquer des droits spécifiques. »

    Olivier Faure – PS – Seine-et-Marne : « Si le CRAN existe aujourd’hui c’est la preuve qu’existe une difficulté qui est posée à tous ceux qui sont dans les minorités visibles. »

    S’appeler fédération des associations noires, c’est quelque chose qui me choque

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress