En ce moment

    15 / 07 / 2010

    Fred Musa: « Jamais je suis venu en baggy en voulant tourner sur la tête pour ressembler au mec assis dans le studio »

    Par Samba Doucouré

    Fred Musa – animateur de Planète Rap sur Skyrock – revient sur l'embrouille entre Skyrock et le rappeur Medine. A contre-courant des critiques rap il assure que «le rap n'est pas mort» et que bientôt il y aura des programmes hip-hop en prime t

    Qu’est-ce qu’apporte Planète Rap à un artiste ?

    C’est avant tout de l’exposition, il n’existe pas d’émission comme Planète Rap, quelque soit le média, que ce soit à la radio ou à la télévision. Pendant une semaine l’artiste vient tous les soirs entre 20h et 21h parler de son nouvel album. Skyrock est la radio n°1 en France de 20h à minuit, ce qui permet donc à l’artiste d’avoir une grande exposition.

    C’est donc un bon moyen pour vendre des CD ?

    Non ça c’est faux. Il y a des artistes qui ne passent pas à Planète Rap et qui vendent des CD. C’est sûr que ça aide, ce serait mentir de dire le contraire mais c’est le public qui ensuite décide s’il va acheter ou télécharger « légalement » l’album.

    Une certaine partie du public rap remet en cause la légitimité de l’émission qui met en valeur des artistes qui n’ont rien à voir avec le rap. Tu en penses quoi ?

    Cette émission a 15 ans, elle est née en 1996. Planète Rap est un nom qui a une histoire, on n’allait pas le changer. Le nom est peut-être réducteur mais on ne s’est jamais limité au rap. Je me souviens que l’on a reçu Khaled, ou Cheb Mami qui sont des artistes de raï. On a fait des Planète Rap reggaeton aussi, de dancehall, de R’n‘B… C’est une émission d’accueil pour des styles différents plus ou moins proches du rap.

    Et toi personnellement cela ne te pose jamais problème de recevoir des artistes trop éloignés du rap ?

    Le métier d’animateur veut ça. Je ne fais pas de la radio pour moi. Cela n’aurait pas d’intérêt et je ne suis pas sûr que ça ferait de l’audience. Je ne suis pas là en tant que juge ou procureur à dire ce CD là il est bon il faut l’acheter! Faites ce que vous voulez moi je suis juste là pour présenter. C’est ensuite à l’artiste de défendre son album.. Cela m’est arrivé plein de fois d’écouter l’album d’un artiste le week-end précédent le Planète Rap et de me dire que l’album est pas terrible, que la semaine va être longue… et ensuite d’être surpris pendant la semaine. Je vais redécouvrir les morceaux, quand on va les rejouer ou lorsque l’artiste va expliquer comment tel ou tel morceau est né. Puis en fin de semaine je me dit : putain il est bon l’album quoi!

    Fred Musa – Bio Express

    Fred Musa est un des animateurs vedettes de Skyrock, radio où il a débuté en 1994 avec l’émission « Toubib et Tabatha » avec la star du porno Tabatha Cash. Il est depuis 1996 l’animateur de l’émission Planète Rap – le programme référence sur la culture urbaine.

    Fred a interviewé les plus grands – des « anciens » Assassin, IAM, NTM, Solaar en passant par Rohff, Booba, Kery James. Récemment une polémique a éclaté entre Médine et SkyRock: son directeur des programmes Laurent Bouneau reprochait au rappeur du Havre d’être trop communautariste.

    «Je ne suis pas là en tant que juge ou procureur à dire ce CD là il est bon il faut l’acheter !»

    «Lorsque tu gères une radio commerciale qui a 4 millions d’auditeurs, tu dois être en mesure de tous les garder, il ne faut pas qu’il y en ait un qui parte»

    Est-ce que tu peux imposer des invités ?

    A Sky on travaille ensemble depuis longtemps, on a des discussions, c’est un travail d’équipe. C’est toujours Laurent Bouneau le directeur des programmes qui tranche mais il y a beaucoup d’échanges. Je peux proposer untel ou untel et on en discute naturellement.

    Dans La Nocturne, (l’émission du vendredi soir entre minuit et 2h) tu as plus de libertés ?

    Pour La Nocturne, c’est moi qui fait la programmation. On s’est mis d’accord avec Laurent pour que cette émission serve de fenêtre de diffusion pour les artistes qui ne sont pas encore signés. La Nocturne c’est pour moi un vrai laboratoire. Cela permet de voir comment accrochent ceux qui peut-être plus tard alimenteront les ondes de la radio. On a reçu par le passé Sefyu, Sinik ou La Fouine. On peut ainsi mesurer si ces artistes attirent ou pas.

    Laurent Bouneau a expliqué dans une interview qu’il ne jouait pas Médine dans la journée car son discours est trop communautariste. Je sais que tu apprécies Médine, mais est-ce que tu es sur la même position ?

    Ce n’est pas tout à fait ce qu’a dit Laurent, on sort trop souvent les phrases de leurs contextes. Il y a une époque on avait aussi repris ses paroles pour l’accuser d’avoir qualifié le rap de Lunatic de rap de village. On sous-entendait aussi qu’il était raciste. Il dit en effet qu’il y a un côté communautaire. Nous on est une radio où l’on ne doit pas être communautaire, nous on veut accueillir et rassembler tout le monde. En 92, Khaled a sorti le morceau « Didi », Skyrock est la première radio en France à l’avoir joué en version originale alors que NRJ en face demandait à Khaled de rechanter les paroles en français.

    Quelques freestyles sur Planète Rap

    ;hl=fr_FR&fs=1”>;hl=fr_FR&fs=1” type=“application/x-shockwave-flash” allowscriptaccess=“always” allowfullscreen=“true” width=“320” height=“244”>

    Mais toi tu ne le passerais pas Médine si tu étais à la programmation ?

    Je ne sais pas, ce n’est pas dans mes responsabilités. Je ne sais pas… Lorsque tu gères une radio commerciale qui a 4 millions d’auditeurs, tu dois être en mesure de tous les garder, il ne faut pas qu’il y en ait un qui parte. Je ne sais pas si Médine est capable de réunir 4 millions d’auditeurs.

    Pourtant Médine à travers ses textes tente de déconstruire les clichés sur les musulmans…

    Non mais là on rentre dans un autre débat. Lorsque Médine joue avec le slogan « I’m muslim don’t panik » il met en avant sa religion. La question que l’on doit se poser est la suivante: est-ce qu’en France on doit s’enfermer dans des cases? Moi quand je te regarde je ne sais pas si tu es musulman et quelque part je m’en fout. Moi c’est le côté humain qui m’intéresse, quelles affinités on peut avoir sur tel ou tel truc etc.. que tu sois musulman, juif, bouddhiste…

    Mais lorsqu’un rappeur revendique haut et fort 9-4 ou Marseille il met aussi en avant une forme d’identité ?

    Oui mais tu rassembles tous les marseillais ou tous les mecs du 94. Tu n’exclues personne, c’est différent. Il faut être rassembleur surtout quand on voit le climat politique dégueulasse actuel où on fait tout pour monter les gens les uns contre les autres. Alors est-ce qu’il faut surjouer sur ce côté là en ce moment? Ce n’est pas ce que je pense.

    Est-ce qu’il y a des codes différents quand tu reçois un rappeur et un artiste d’une autre discipline ?

    Une des clés de la réussite de Planète Rap c’est que jamais je ne suis entré dans aucun code. Jamais je ne suis venu en baggy, en voulant tourner sur la tête ou autre pour ressembler au mec assis dans le studio. Je ne vois pas pourquoi j’aurai une attitude ou une apparence différente. Je reçois un artiste de la varièt’ de la même manière qu’un rappeur. Une fois c’est Yannick Noah qui est venu avec Disiz la Peste et je l’ai accueilli de la même manière que j’aurai reçu Sefyu ou le 113.

    Penses-tu qu’à l’avenir il y aura plus d’émissions comme Planète Rap ?

    J’aimerais bien voir un jour une émission de rap à la télé en prime time. Je me souviens quand j’étais plus jeune m’être tapé des soirées anniversaires ou hommages à Joe Dassin ou Claude François. Je voudrais voir des mecs issus de la culture rap qui le méritent pleinement en prime.

    Cela peut-il vraiment arriver ? Le rap n’est-il pas mort ?

    Ce ne peut pas être un genre en déclin, c’est une musique qui vit tout le temps. Chaque année on me dit que le rap c’est foutu, c’est mort. Pourtant chaque année on a des artistes qui vendent des disques. C’était encore mort il y a six mois et là dernièrement la Sexion d’Assaut vient de vendre 200 000 albums.

    «C’était encore mort il y a six mois et là dernièrement la Sexion d’Assaut vient de vendre 200 000 albums»

    «Lorsque Médine joue avec le slogan ‘I’m muslim don’t panik’ il met en avant sa religion. La question que l’on doit se poser est la suivante: est-ce qu’en France on doit s’enfermer dans des cases ?»

    Source: Samba ‘Anderson’ Doucouré | StreetPress et 75019.streetpress

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress