En ce moment

    21/07/2010

    Les Ihegboro, la nouvelle famille Benetton®

    Par Marine Selles

    Mardi 20 juillet, le couple Ihegboro donnait naissance, à Londres, à une petite blonde aux yeux bleus. Jusqu'ici rien d'extraordinaire, sauf que dans ce couple d'origine nigériane les deux parents sont noirs de peau.

    font color=“red”>Qui: Ben et Angela Ihegboro, un couple d’origine nigériane

    font color=“red”>Où: à Londres

    font color=“red”>Quand: Mardi 20 juillet

    font color=“red”>Quoi: Ce couple noir d’origine nigériane a donné naissance à un enfant… blanc. La petite blonde aux yeux bleus est bien la fille légitime de Ben et Angela. Interrogé sur le sujet, Bryan Sykes, directeur de génétique humaine à l’Université d’Oxford a expliqué au Sun  que le phénomène serait du à une mutation génétique, avant d’ajouter que « les règles de la génétiques (étaient) complexes et nous ne comprenons toujours pas ce qui se passe dans de nombreux cas. »

    Il y a cinq ans, un couple métisse, les Hodgson, donnait naissance à leurs jumelles en défiant toutes les lois statistiques : avec une chance sur 1.000.000, les deux petites filles étaient nées l’une noire et l’autre blanche. Cependant, c’est le premier cas recensé de parents, tous deux noirs donnant naissance à un enfant blanc.

    L’interview des parents au Sun

    ;hl=fr_FR&fs=1”>;hl=fr_FR&fs=1” type=“application/x-shockwave-flash” allowscriptaccess=“always” allowfullscreen=“true” width=“320” height=“240”>

    Source: Marine Selles | StreetPress

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Pour bien finir l’année, aidez-nous à atteindre les 100 000 euros avant le 11 décembre. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER