10 spots où faire trempette à Paris

10 spots où faire trempette à Paris

Mes vacances à Paris

Bon plan | Tops | par | 19 Juillet 2013

10 spots où faire trempette à Paris

Marre de voir sur Facebook les photos de vos amis sur des plages aux Caraïbes ou en Indonésie ? Un coup d'Instagram depuis le parc André Citroën, et hop, c'est la Côte d'Azur à Paris !

1La piscine la plus cours d’EPS

La capitale compte 38 piscines municipales et certaines disposent de toits ouvrants pour les beaux jours : Georges-Vallerey dans le 20e arrondissement, Georges-Hermant dans le 19e, Bernard-Lafay dans le 17e et Keller dans le 15e. Mais cette année, il faudra se passer des bassins extérieurs de la piscine de la Butte aux Cailles, fermée pour rénovations.

Tarif : de 1,70 à 3 euros.

Le + : Sûre et pas chère, la piscine municipale reste un incontournable de l’été.

Le - : Tu es loin d’être le seul à avoir eu cette idée et le look bonnet de bain, c’est franchement pas terrible.

2La piscine avec de l’eau de la Seine

Parmi toutes ces piscines, il y en a quand même une qui se détache du lot : Joséphine-Baker, la piscine flottante, sur la Seine, au pied de la bibliothèque François Mitterrand dans le 13e. Parait qu’ils prennent l’eau de la Seine pour remplir le bassin mais rassurez-vous, elle est filtrée.

Tarif : de 2,60 à 5 euros pour deux heures.

Le + : La vue sur le fleuve.

Le - : C’est plus cher et là aussi le bonnet de bain est de mise.

3La piscine la plus centre commercial

Aquaboulevard, c’est le Disney Land de la baignade. Les toboggans, bassins à vagues et autres rivières à contre-courant sont souvent pris d’assaut par les familles.

Tarif : 28 euros.

Le + : Le toboggan géant ?

Le - : 30 balles pour faire la queue pendant une heure et finalement patauger au milieu de prépubères, sérieusement ?


Et l’été, ils ouvrent carrément la verrière !

4La piscine la plus naturiste

Se baigner tout nu à Paris, c’est possible le lundi, le mercredi et le vendredi à la piscine Roger Le Gall dans le 12e ! Mais le soir seulement.

Tarif : 7 euros si tu n’es pas adhérent à l’Association des Naturistes Parisiens.

Le + : C’est aussi un lieu de rencontre de la communauté gay à Paris.

Le - : C’est aussi un lieu de rencontre de la communauté gay à Paris.

5La piscine la plus chic

Pour échapper à la plèbe, il faut se tourner vers les hôtels de luxe avec piscine. Certains proposent des tarifs d’accès à la journée ou des abonnements à l’année. A moins d’avoir le portefeuille de Paris Hilton, tentez au moins d’avoir son look et de marcher d’un pas assuré directement au vestiaire. Le bluff marche aussi.

Tarif : 740 euros l’abonnement annuel à la piscine du Novotel Tour Eiffel.

Le + : Se sentir riche l’espace de quelques heures.

Le - : Le risque d’y prendre goût…


Le spot préféré de Vincent, notre reporter en immersion

6La piscine la plus privée

Dans la même veine, les plus audacieux peuvent tenter de se faufiler jusqu’aux piscines privées des résidences. Pour l’adresse, il suffit de repérer les apparts avec piscine sur SeLoger.com. Comme en ce moment à Montmartre.

Tarif : Gratis.

Le + : Faible affluence.

Le - : Pas facile d’y grimper…

7La piscine la plus low-cost

Si tu es vraiment fauché mais trop honnête pour resquiller, tu peux toujours te rabattre sur les fontaines de Paris. Les plus prisées restent celles du Trocadéro, du Châtelet et de Saint-Michel. Officiellement, c’est interdit mais aucun PV n’aurait jamais été distribué en cas de baignade dans une fontaine parisienne. Jusqu’à ce jour…

Tarif : Gratis.

Le + : L’embarras du choix.

Le - : Les détritus en tous genres.


Vous imaginez le flic qui se chaufferait pour tous les verbaliser, vous ?

8La piscine la plus en plein air

A mi-chemin entre la piscine et la fontaine, Paris regorge de parcs dont les jets d’eau peuvent être détournés par les baigneurs. Cacedédi au parc André Citroën ou au parc de Belleville.

Tarif : Gratis.

Le + : Cadre idéal pour prendre l’apéro les pieds dans l’eau.

Le - : Le risque de contracter une infection.

9La piscine la plus sexy

Autre stratégie, user de ses charmes pour tenter de convaincre un pompier de la caserne Masséna d’ouvrir les portes de sa piscine. Car oui, les pompiers s’entraînent à nager dans leur propre piscine.

Tarif : Gratis.

Le + : Les pompiers en maillot de bain.

Le - : La réussite n’est pas garantie et l’échec peut être douloureux pour l’ego.


Par contre pas de photo de la piscine… Trop touchy…

10La piscine la plus loin

Si l’aventurier qui sommeille en toi n’a pas peur de traverser le périph’, pars à la découverte des plages d’Île-de-France, de Jablines-Annet dans le 77 à Cergy-Pontoise dans le 95 en passant par les étangs de Hollande dans le 78. Avis aux mélenchonistes : on peut y faire du pédalo. Et à Etampes (91), on peut même faire du surf. « Casssééééé !! ».

Tarif : Variable.

Le + : Dépaysement garanti.

Le - : Ces plages sont souvent difficiles d’accès en transport en commun.

Sinon on vous déconseille de vous baigner dans la Seine. Malgré la promesse de Jacques Chirac en 88, elle reste trop polluée pour la baignade. La preuve, le triathlon de Paris 2013 a été annulé. En revanche, certains n’hésiteraient pas à plonger dans le bassin de la Villette.


L'actu