Sciences-po Aix ouvre son grand amphi au conspirationniste François Asselineau

Sciences-po Aix ouvre son grand amphi au conspirationniste François Asselineau

Une vedette de la galaxie rouge-brun invitée de l'Institut d'Études Politiques

Quenelle | Infos StreetPress | par | 20 Novembre 2013

Sciences-po Aix ouvre son grand amphi au conspirationniste François Asselineau

Il pense que le FBI gonfle les sondages pour Marine Le Pen et qu'un message subliminal se cache derrière le logo de l'UMP. Mercredi, soir venez écouter François Asselineau pour un débat organisé à Sciences-po Aix.

C’est une conférence qui risque bien d’être surveillée par les grandes oreilles de la NSA : annoncé en grande pompe sur le site de l’Union Populaire Républicaine, François Asselineau sera l’invité vedette de Sciences-Po Aix, ce mercredi 20 novembre.

Dans la complosphère, on ne présente plus François Asselineau. Le site d’Alain Soral, Égalité et Réconciliation reprend régulièrement ses vidéos  et annonce ses conférences . Et sur AgoravoxTV, François Asselineau distille ses analyses sur le Bilderberg 2013.

A 18h30 dans l’amphithéâtre Bruno Étienne de la prestigieuse école de sciences politiques, c’est à une conférence sobrement intitulée « François Asselineau, cavalier seul face à l’Europe ? » que vous pourrez assister. Joint par StreetPress, le principal intéressé de savourer :

« C’est une preuve d’intelligence de leur part que de m’inviter. Cela prouve qu’ils veulent raisonner par eux-même. »

Une conférence dans un IEP préstigieux

Une vedette de la galaxie rouge-brun en conférence dans un prestigieux institut d’études politiques ? C’est bien cet événement über-étonnant que pourront live-tweeter les étudiants de Sciences-Po Aix. Joint par StreetPress, la direction de l’établissement confirme que « la conférence aura bien lieu » et « qu’une commission présidée par le directeur de l’école Christian Duval a validé l’intervention » du conférencier polémique.

François Asselineau a été invité à l’initiative du « Cercle Politique Aixois », une association étudiante de Sciences-po Aix qui organise plusieurs débats par an avec des hommes politiques de tous bords – même des royalistes ! « Nous avons reçu l’autorisation express de l’administration », insiste Hugo Pinatel son président de 20 ans, qui se justifie :

« C’est dans la tradition universitaire française que d’accueillir toutes les convictions et de prendre le relais des médias quand ils ne donnent pas la parole à certains politiques à la marge. »

Euro-atlantisme

La dada du souverainiste François Asselineau : la sortie de la France de l’Union Européenne, dont il dénonce « la vassalisation par les Etats-Unis ». A StreetPress, il synthétise ce qui fait le cœur de sa pensée :

« Tous les grands choix stratégiques sont décidés à l’Otan, dont le siège est à Washington ou par l’Union Européenne. Les Français ont perdu leur souveraineté nationale. »

Sur le site Internet de son organisation l’UPR , François Asselineau s’en prend « à la promesse d’une “Autre Europe”, recette pour neutraliser la colère des Français ». C’est ce discours qui a trouvé un écho chez Hugo Pinatel, organisateur de la conférence et militant au Front de Gauche :

« Ses propos sont intéressants. Il n’y a aucun grand débat qui remet en cause la construction européenne. Moi, je suis toujours gêné par la manière évasive qu’à la gauche d’appeler à une “autre Europe” alors que rien n’a changé en 30 ans. »

L’étudiant en 2e année de Sciences-po Aix de rappeler que François Asselineau n’a jamais tenu de propos racistes ou antisémites à l’inverse d’un Alain Soral qu’il n’inviterait pas à un débat. « Et puis son discours est assez chiffré et référencé. Quand on regarde ce qu’il dit point par point, c’est délicat de lui dire : “là vous faites du conspirationnisme“ », ajoute Hugo.

Galaxie rouge-brun

Mais François Asselineau n’est pas un souverainiste comme les autres. Ici , il démontre comment « les militaires américains », « le FBI » et « John Negroponte » contrôlent l’institut de sondage Harris Interactive pour faire gonfler les scores de Marine Le Pen afin de discréditer tout ceux qui s’opposent à la construction européenne… , il explique – Photoshop à l’appui – que « les couleurs bleu et rouge du logo de l’UMP ne sont pas celles du drapeau français » mais « des couleurs typiquement américaines » ce qui « traduit la volonté de ses dirigeants de transformer la France en une copie des États-Unis par petites touches » :

« Dans la palette RVB (Rouge-Vert-Bleu), le bleu du drapeau français est approximativement R0-V10-B94 alors que le bleu du logo UMP est à peu près R46-V89-B151 (…) Les dirigeants de l’UMP ont-ils fait ce choix de façon pleinement consciente ? »

Vous l’aurez compris, François Asselineau souffre d’une maladie : la comploïte aigüe. Parmi les invités de l’université d’été de l’UPR en 2012, Alain Benajam du Réseau Voltaire ou encore Robert Ménard. François Asselineau a aussi donné une conférence en mars 2009 au Local, le bar du leader de 3e Voie Serge Ayoub – aujourd’hui il estime avoir été “piégé” par le boss des skinheads parisiens. Le site antifa La Horde a, lui, coffré l’ancien bras droit d’Asselineau Erick Mary en plein délit de quenelle avec d’autres membres de l’UPR.

vidéo Asselineau démontre que le Dalaï Lama est un agent nazi-américain

Asselineau 2014

A StreetPress,  Asselineau est fier d’annoncer que ses vidéos ont été vues plus de 2 millions de fois sur YouTube. Il assure que son parti l’Union Populaire Républicaine, fondé en 2007, connaît un développement « exponentiel ». L’UPR compterait plus de 3.500 adhérents avec en ce moment « une moyenne de 5 adhésions par jour ». Aujourd’hui, le parti prépare les élections européennes où il ambitionne de présenter des listes. Son modèle: le Parti Pirate Allemand dont il souhaite reproduire les recettes pour sa webcampagne.

Video Qui gouverne vraiment la France ?

En attendant d’avoir sa tête sur les pancartes électorales, Asselineau consolide son réseau en sillonnant la France. Au mois de novembre, Il a donné 13 conférences dans 10 départements différents. Et il compte beacuoup sur les étudiants, « de plus en plus nombreux à manifester de l’intéret pour lui ». Le 19 novembre François Asselineau était déjà l’invité de l’IUT de Compiègne. Il s’est aussi rendu aux IEP de Rennes et Strasbourg. C’est son équipe qui a démarché « Le Cercle Politique Aixois » pour s’inviter ce soir à Sciences-po Aix. Asselineau d’expliquer cet intérêt pour les esprits frais et tendres :

« Les étudiants sont dans une démarche de réflexion et aiment secouer le cocotier. »

Lire aussi : Un droit de réponse de Hugo Pinatel

Edit du 20.11.13 à 23h45: * modification du titre et de la phrase “qui se définit comme souverainiste”


L'actu