En ce moment

    22/10/2014

    Le projet de crowdfunding à faire tourner

    Pour quelques dollars de plus : un docu sur Salah Hamouri

    Par Johan Weisz

    Vous en avez peu entendu parler à la télé, c’est pourquoi le journaliste Nadir Dendoune se lance dans un projet de documentaire sur l’histoire de Salah Hamouri. L’étudiant franco-palestinien a passé près de 7 ans dans les prisons militaires israéliennes.

    1 Que veut-il financer ?

    Son documentaire sur Salah Hamouri, le jeune franco-palestinien incarcéré pendant 6 ans et demi en Israël et libéré il y a 3 ans.

    2 Combien ça coûte ?

    10.000 euros, pour payer les frais de tournage et de montage, et tout ce que la production d’un film coûte (étalonnage, achat d’images d’archives INA, etc.)

    3 À quoi ça sert ?

    Salah Hamouri a été libéré dans le cadre d’un échange de prisonniers entre le gouvernement israélien et le Hamas qui détenait le franco-israélien Gilad Shalit. Dans ce documentaire, le journaliste Nadir Dendoune se demande « pourquoi le sort de Salah Hamouri n’a intéressé personne, à la différence de Guilad Shalit. C’est important qu’il y ait un débat, il n’y a rien de pire que la parole confisquée », défend Nadir Dendoune.

    4 Notre contrepartie préférée ?

    « Un moment de convivialité et de rencontre, comprenant un dîner avec le réalisateur » annonce la page Kiss Kiss Bank Bank. Il ne manque plus que les chandelles…

    5 Le papa c’est… :

    … Le journaliste « tocard » Nadir Dendoune. Il a été bouclier humain en Irak ou encore a grimpé sur l’Everest – il en a tiré le livre Un tocard sur le toit du monde . La dernière fois qu’on avait parlé de Dendoune sur StreetPress, c’est quand le journaliste s’était retrouvé en prison en Irak pendant un reportage. Désormais journaliste indépendant – il pige au Courrier de l’Atlas, à Jeune Afrique ou à l’Huma – son QG est resté l’Île-Saint-Denis (93), la ville où il a grandi.

    Salut Nadir, comment tu as rencontré Salah Hamouri ?

    Je l’ai rencontré pour son premier anniversaire hors de prison, pour ses 27 ans, qu’il fêtait avec plus de mille personnes au Cabaret Sauvage ! Ce qui m’a donné envie de faire ce film, c’était de comprendre pourquoi personne, en dehors du milieu militant, n’avait entendu parler de Salah Hamouri.

    Salah Hamouri, c’est l’histoire d’un franco-palestinien accusé par les autorités israéliennes de préparer un attentat… En 2005 alors qu’il a 19 ans, il est arrêté à un checkpoint par l’armée israélienne. L’armée l’accuse d’appartenance au FPLP et d’avoir voulu tuer le rabbin Ovadia Yossef, le chef du parti religieux Shass. Salah a toujours dit qu’il était innocent. Mais devant le tribunal militaire, il va devoir avouer pour négocier sa peine. Au lieu d’effectuer 14 ans, il sera condamné à 7 ans de prison.

    En France, c’est François Cluzet qui alerte le premier, au JT de 13 heures de France 2 sur le fait qu’un Français est détenu dans une prison militaire israélienne. Et de fait, la mère de Salah est française et il est résident palestinien de Jérusalem, mais n’a ni la nationalité israélienne, ni palestinienne… donc Salah est 100 pour 100 français !

    A qui tu as parlé pour faire ce film ?

    Dans ce film je rencontre des experts du Proche-Orient, des journalistes qui ont longtemps couvert la région. Il y a aussi ceux qui ont refusé de me répondre, comme Bernard Kouchner, Alain Juppé ou des journalistes bien installés… C’est aussi ce malaise autour du sujet que je veux montrer.

    Pourtant ton Kiss Kiss Bank Bank a super bien démarré…

    Oui d’autant que j’ai beaucoup hésité avant de le faire. J’avais un peu de mal à me lancer, c’est la crise et ça m’embêtait de demander de l’argent aux gens… Mais au final, ça a été partagé plus de 5.000 fois et ça fait connaître le sujet du film.

    Et sinon ?

    Là je pars au Maroc, je vais faire le semi-marathon de Casablanca et j’enchaîne sur l’ascension du mont Toubkal, 4167 mètres !

    Soutenir L’affaire Salah Hamouri, de Nadir Dendoune, sur Kiss Kiss Bank Bank

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER