En ce moment

    11 / 01 / 2010

    Les Martiniquais et les Guyanais disent « non » à l'autonomie accrue

    Par StreetPress

    Les Martiniquais et les Guyanais ont voté par référendum sur l'autonomie accrue de leur département d'Outre-Mer (DOM). Le « non » l'a emporté massivement dans les deux cas.

    Le « non » à la Collectivité d’Outre-Mer

    Le referendum de ce dimanche 10 décembre proposait aux caribéens de transformer leurs Départements d’Outre-Mer en Collectivités d’Outre-Mer. 69,8% des Guyanais ont voté « non » et chez les Martiniquais ont atteint le score chiraquesque de 78,9%.

    Un refus de plus d’autonomie

    La Collectivité d’Outre-Mer (COM) a remplacé le Territoire d’Outre-Mer en 2003. Elle dispose d’une assemblée locale, de l’autonomie douanière et fiscale, et d’un système de protection sociale distinct de celui de la métropole. Toutes ces réformes, allant dans le sens de l’autonomie, ont été refusées par les Martiniquais et les Guyanais.

    Le désaveu des élus locaux

    Le résultat du référendum apparaît comme un échec pour le personnel politique en place. Ardemment souhaité par les élus Guyanais et Martiniquais le passage au statut de COM a été refusé par le corps électoral, marquant une scission entre les élites et le peuple. «Le peuple rejette ce qu’il aurait dû adopter», a affirmé Alfred Marie-Jeanne, le président du conseil régional de Martinique, à l’issue des résultats du scrutin.

    Source:Le Figaro


    Afficher DOM sur une carte plus grande

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress