Des policiers et leurs « soutiens » appellent au meurtre d’un journaliste

Des policiers et leurs « soutiens » appellent au meurtre d’un journaliste

« Flinguez-le ce résidu de la société »

Copwatch | News | par | 21 Mars 2017

Des policiers et leurs « soutiens » appellent au meurtre d’un journaliste

Sur Facebook, des dizaines de messages appellent au meurtre du journaliste Gaspard Glanz qui compte porter plainte. Parmis ces commentaires... des flics ! Et Facebook refuse de supprimer les publications.

« C’est un parasite et les parasites on les élimine » ou « flinguez-le ce résidu de la société » – Ce lundi 20 mars, plusieurs centaines de messages haineux à l’encontre du journaliste Gaspard Glanz ont été publiés sur la page facebook Soutien Aux Forces de l’Ordre, suivie par presque 200.000 fans.

Les policiers et leurs amis sont en rogne depuis que StreetPress et Gaspard Glanz ont démasqué deux policiers déguisés en journaliste. Une vidéo de Taranis News, dans laquelle l’un des fonctionnaires crache au visage du journaliste, vue près de 450.000 fois sur Facebook.

Des policiers appellent au meurtre

Parmi ces commentaires, des dizaines d’appels au meurtre :

« Y a pas une balle perdue pour ce fils de pute… »

« A tuer direct ras-le-bol – nous sommes en France ou pas les anciens auraient pris le fusil depuis longtemps. »

« C’est sa gueule de con qu’il faut diffuser, avec à la clé une prime à celui qui lui explosera. »

Et on en passe…

Gaspard Glanz
Bonne ambiance. /

Gaspard Glanz 2
Tout va bien /

Dans ces commentaires, StreetPress a également repéré pas mal… d’agents de police ou de gendarmerie. Lorsqu’on fouine un peu sur les profils, certains s’affichent même en uniforme.

Gaspard Glanz 5
Des gendarmes dans le lot /

Pas de problème pour Facebook

Ça n’est pas la première fois que le journaliste de Taranis News se fait menacer. Mais des menaces de mort publiques par des flics, c’est une première qui inquiète Gaspard :

« C’est sur une page de soutien aux flics, par des flics. Ça n’est pas rassurant que des mecs qui peuvent avoir des armes hors service tiennent ce genre de propos… »

Le journaliste a décidé de porter plainte contre plusieurs personnes ayant publié des appels aux meurtres, dont des agents. Gaspard Glanz a également tenté de faire supprimer le post en le signalant à Facebook.

Mais pour le géant des réseaux sociaux, les appels au meurtre « n’enfreignent aucun de [leurs] standards » :

Gaspard Glanz 4
La réponse de Facebook ... /

>> Lire aussi : Un policier déguisé en journaliste crache sur un vrai journaliste (vidéo)


L'actu