En ce moment

    25/01/2012

    Photos: Revolver le 24 janvier au Point Ephémère

    Par Michela _Cuccagna

    En 2009 ils avaient crée le buzz avec leur premier album Music for a while, petit bijou pop. Pour deux soirs Revolver envahit le Point Ephémère et présente Let Go dont la sortie est prévue le 12 mars.

    Le débrief du concert:

    Pop ou pas pop 8 sur 10. Le trio parisien balance des mélodies qui nous rappelle les Beatles (comme le nom du groupe d’ailleurs).

    J’ai bu:  Vu la pluie et le froid anglais, du thé Earl Grey.

    J’y ai été avec: Un paquet de gens, vu que les dates du 24 et du 25 affichent complet.

    font color=“red”>L’info:


    Revolver sera de retour à la Cigale le 30 mai..

    Setlist

    My old self
    Losing you
    Let’s get together
    Parallel lives
    The letter
    49 states
    Get around town
    When you’re away
    Still
    Cassavetes
    Balulalow
    Brothers
    Wind song
    =====
    How deep is your love

    Pour continuer le combat contre l’extrême droite, on a besoin de vous

    Face au péril, nous nous sommes levés. Entre le soir de la dissolution et le second tour des législatives, StreetPress a publié plus de 60 enquêtes. Nos révélations ont été reprises par la quasi-totalité des médias français et notre travail cité dans plusieurs grands journaux étrangers. Nous avons aussi été à l’initiative des deux grands rassemblements contre l’extrême droite, réunissant plus de 90.000 personnes sur la place de la République.

    StreetPress, parce qu'il est rigoureux dans son travail et sur de ses valeurs, est un média utile. D’autres batailles nous attendent. Car le 7 juillet n’a pas été une victoire, simplement un sursis. Marine Le Pen et ses 142 députés préparent déjà le coup d’après. Nous aussi nous devons construire l’avenir.

    Nous avons besoin de renforcer StreetPress et garantir son indépendance. Faites aujourd’hui un don mensuel, même modeste. Grâce à ces dons récurrents, nous pouvons nous projeter. C’est la condition pour avoir un impact démultiplié dans les mois à venir.

    Ni l’adversité, ni les menaces ne nous feront reculer. Nous avons besoin de votre soutien pour avancer, anticiper, et nous préparer aux batailles à venir.

    Je fais un don mensuel à StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER