En ce moment

    21/06/2022

    Des cas similaires ont éclaté en Belgique et en Angleterre, sans explications

    Seringues, GHB, boites de nuit : on vous résume le mystère des piqûres

    Par Inès Belgacem , Thomas Porlon

    Depuis février, près de 800 personnes ont porté plainte après des piqûres en boîte de nuit ou en concert partout en France. Dans 80% des cas, les victimes étaient de jeunes femmes. Des symptômes aux réponses des asso féministes, StreetPress vous explique.

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Nous avons besoin de 80 000 euros avant le 2 décembre pour finir l'année. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER