En ce moment

    17/03/2011

    Le procès entre l'animateur télé et le comique a été reporté

    Didier Porte sur Arthur: « Je continuerai à me foutre de sa gueule en tout cas ! »

    Par Robin D'Angelo

    Aujourd'hui devait se tenir le procès de Didier Porte accusé par Arthur d'injures publiques. Patatra il est « reporté » nous apprend Porte qui espère juste que la sentence ne sera pas de « regarder son émission des boîtes ».

    Salut Didier, alors comme ça ton procès avec Arthur va être reporté ?

    Et oui ! Mon avocat Dominique Tricot a – semble-t-il -déjà travaillé pour Arthur ou pour une de ses sociétés sur une affaire, ce qui justifierait le report pour que ce soit un autre avocat qui plaide. Ce sera un collègue de Maitre Tricot.

    Ton avocat, il en dit quoi ? Ça veut dire qu’Arthur n’est pas très serein tout ça …

    Non, je ne sais pas pourquoi il fait ça. De toute façon, ça n’est pas à son avantage. Après tout, c’est un peu Goliath contre David. Il ne se grandit pas en faisant ça. D’autant plus que j’ai été viré de France Inter grâce à son ami Sarkozy ! Donc oui je suppose qu’il n’a pas trop envie qu’on en parle mais il faudra bien que mes questions arrivent publiquement.

    div(border). h4>Arthur VS Porte: « Ze clash »Mars 2010, Arthur porte plaine contre Didier Porte. En cause, un édito du comique publié dans le défunt Siné Hebdo intitulé « Arthur et les maxi-cons ». Porte y décrit notamment Arthur comme un « millionnaire vulgaire et truqueur qui a fait fortune en pillant allègrement les caisses du service public ». Des propos qualifiables d’injures publiques et de diffamation pour le plaignant qui réclame 15.000 euros à Porte. Miam des patates !

    Tu étais stressé pour aujourd’hui?

    Ahaha ! Je ne suis pas stressé. J’étais d’autant moins stressé que mardi soir j’ai joué au Casino Barrière, à Toulouse, dans une salle comble de 1.200 places. Arthur jouait le lendemain et j’ai appris qu’il n’avait que 400 réservations. J’étais stressé pour lui, inquiet de savoir s’il allait quand même un peu remplir la salle !

    C’est un peu la guerre quand même ? On dirait Notorious VS Tupac

    Attendez ! Moi ça me fait marrer ! C’est lui qui m’attaque devant les tribunaux, ce n’est pas la guerre ! Moi, je n’attaque personne: je me fous de sa gueule ! Mon rôle d’humoriste, c’est de me foutre de la gueule des gens puissants. Arthur c’est l’une des plus grosses fortunes de l’audiovisuel, un mec qui a introduit la télé-réalité en France, et qui en plus est copain avec Sarkozy ! C’est normal que moi, en tant qu’humoriste, je lui rentre dans le lard, c’est logique ! Il ne faut pas nous mettre sur le même plan ! En l’occurrence, je suis en état de légitime défense. C’est lui qui me réclame 15.000 euros comme s’il n’en avait pas assez.










    Didier Porte Humouriste à embrouilles « M’obliger à regarder son émission des boites ce serait une punition très dure »

    Pas de mea culpa en perspective en tout cas ?

    Je n’ai aucune raison de faire un mea culpa ! D’autant que l’issue du procès n’est pas du tout certaine en sa faveur. J’ai relu le rapport et c’est largement plaidable pour moi. Il y a de bonnes chances que je gagne. Il me traine devant les tribunaux, il faut qu’il en accepte les conséquences. Moi je continuerai à me foutre de sa gueule en tout cas !

    La pire sentence que pourraient infliger le tribunal ?

    M’obliger à regarder son émission des boîtes, ce serait vraiment une punition, ou m’obliger à aller voir son spectacle tous les jours pendant une semaine ! Non, qu’est-ce qu’ils peuvent m’infliger ? Une amende… mais comme d’un autre côté, je vais surement gagner mon autre procès aux prud’hommes contre France Inter !

    Tu préférerais une amende de  15 patates ou être forcé d’écrire son spectacle ?

    C’est vicieux ça ! Ca serait pas mal d’écrire son spectacle. Ca j’aimerais bien, ouais !

    Tu penses qu’il a sa chance sur France Inter ?

    Qui ça ? Arthur ? Ah non, il n’a sa chance nulle part !

    bqhidden. D’un autre côté, je vais surement gagner mon autre procès aux prud’hommes contre France Inter !

    Pour continuer le combat contre l’extrême droite, on a besoin de vous

    Face au péril, nous nous sommes levés. Entre le soir de la dissolution et le second tour des législatives, StreetPress a publié plus de 60 enquêtes. Nos révélations ont été reprises par la quasi-totalité des médias français et notre travail cité dans plusieurs grands journaux étrangers. Nous avons aussi été à l’initiative des deux grands rassemblements contre l’extrême droite, réunissant plus de 90.000 personnes sur la place de la République.

    StreetPress, parce qu'il est rigoureux dans son travail et sur de ses valeurs, est un média utile. D’autres batailles nous attendent. Car le 7 juillet n’a pas été une victoire, simplement un sursis. Marine Le Pen et ses 142 députés préparent déjà le coup d’après. Nous aussi nous devons construire l’avenir.

    Nous avons besoin de renforcer StreetPress et garantir son indépendance. Faites aujourd’hui un don mensuel, même modeste. Grâce à ces dons récurrents, nous pouvons nous projeter. C’est la condition pour avoir un impact démultiplié dans les mois à venir.

    Ni l’adversité, ni les menaces ne nous feront reculer. Nous avons besoin de votre soutien pour avancer, anticiper, et nous préparer aux batailles à venir.

    Je fais un don mensuel à StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER