En ce moment

    29/03/2011

    Le créateur de l'appli Cyril Benhamou explique à StreetPress l'intérêt de prendre des plats en photo

    « Sur Facebook on fait des 'like', sur Food Reporter on fait des 'miam' »

    Par Sully Bidois

    Avec l'appli iPhone Food Reporter, prends en photo tes aventures culinaires et surtout notes-les. Un alternative définitivement plus « réseau social » que le Gaut Millau. Ah tu ne manges que des kébabs ?

    Allô Cyril Benhamou ? Comment se passe le mariage ?

    Non, c’est terminé. Je suis libre pour toutes vos questions.

    Tu nous expliques ce qu’est un Food Reporter ?

    La mission d’un Food Reporter c’est de photographier, manger, noter et partager ce qu’il mange. Donc vous êtes un Food Reporter quand vous êtes au restaurant ou chez des amis. L’application vous géolocalise et ensuite vous cliquez sur « partager ». A ce moment-là vous êtes un peu comme un critique gastronomique ou un critique culinaire. Mais le monsieur tout le monde de la critique culinaire ! Je ne sais pas si vous avez un iPhone ? L’application est gratuite sur l’Appstore.

    C’est comme un réseau social en fait ?

    Une fois que tu as mis ton plat en ligne, tu dis « j’ai aimé » ou « je n’ai pas aimé ». Et tu dis pourquoi, tu peux mettre des étoiles, tu peux même partager le prix, tu peux dire si tu trouve ça cher… tu peux tout faire. C’est un réseau social complètement. Sur Facebook on fait des « like » et sur Food Reporter on fait des « Miam ». Les plats qui ont le plus de « miams » sont mis en avant, il y a les « miams awards »… A la manière de Twitter, tu peux aussi t’abonner aux meilleurs reporters pour les faire apparaître dans ton flux d’amis.

    Comment t’est venue cette idée ?

    En fait on est une bande de copain, une bande de passionnés à la fois de nouvelles technologies et de bonne bouffe. Régulièrement, une fois par mois on se réunissait autour d’une bonne table. Et comme on est un peu des geeks, il faut reconnaître qu’on avait tendance à prendre en photo ce que l’on mangeait et à se le partager, mais entre nous. C’était un peu notre carnet de route des restaurants qu’on avait fait. On ne s’est pas lancés tout de suite, au départ on a juste créé une page Facebook : j’aime prendre en photo ce que je mange. Et en un mois et demi, il y avait 1000 fans.

    Alors ton plat préféré ?

    Mon plat préféré c’est le pavé de bœuf saignant avec des frites maison …

    Au départ on a juste créé une page Facebook : « j’aime prendre en photo ce que je mange »

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER