En ce moment

    30 / 05 / 2011

    Le PC lance sa nouvelle campagne, «Le front uni contre la vie chère»

    Avant-goût des présidentielles 2012 au PCF: « Nous proposons un SMIC à 1.600 euros brut »

    Par Mathieu Molard

    A la tête de la campagne «le front uni contre la vie chère» Eric Corbeaux, du bureau national du PC. Au programme pour 2012: augmenter les salaires, réduire les taxes sur l'essence, pour «combattre le Front National et convaincre le PS».

    C’est la galère pour pas mal de français. Vous n’êtes pas d’accord avec moi?

    Si, la vie est de plus en plus difficile pour les salariés et leurs familles. Une majorité des Français souffre d’une baisse de niveau de vie. Les dépenses dites incompressibles augmentent: les loyers + 25%, le beurre, le sucre, le lait, la farine, le café ont augmenté de 10 à 15%. De plus en plus de personnes nous disent que manger de la viande ou même faire trois repas par jour est un luxe. Cette baisse de pouvoir d’achat touche un autre secteur primordiale: la santé. 12% des gens ne peuvent pas se payer une mutuelle et 34% des jeunes déclarent ne pas se soigner pour des raisons financières.

    Le PCF aurait THE solution miracle?

    La solution miracle je ne sais pas, en tout cas on a quelques idées. D’abord, il faut augmenter les salaires. Nous proposons un SMIC à 1600€ brut, parce qu’en dessous de tels revenus il nous semble impossible de payer un loyer, se nourrir correctement et accéder à la culture. Il faut aussi mettre en débat une hausse générale des salaires. Parce qu’en France les ingénieurs aussi sont mal payés par rapport à ce qu’ils apportent à l’entreprise. Avec un écart maximum de 1 à 20 entre les plus hauts et les plus bas revenus.

    Ensuite il faut bloquer les prix du gaz, de l’électricité, des loyers et réduire les taxes sur l’essence. Et enfin encadrer les marges faites par la grande distribution: les salaires n’augmentent presque pas, ils sont souvent au niveau du SMIC, pourtant les prix augmentent et les dividendes versés aux actionnaires sont pharaoniques. Avec en plus, des produits achetés aux producteurs à des prix de plus en plus bas. Il faut rééquilibrer les choses.

    Va falloir convaincre, parce que le SMIC à 1600€, pas sûr que ça plaise à tout le monde?

    On lance une grande pétition accessible en ligne et nous allons à la rencontre des gens dans les entreprises, sur les marchés, les plages, dans les braderies… L’objectif c’est de remettre les 25 000 premières signatures à Christine Lagarde le 3 juin si d’ici là elle n’est pas partie appliquer sa politique néo-libérale à l’échelle mondiale. Nous avons interpellé les syndicats et certaines associations comme le Secours Catholique ou le Secours Populaire, pour leur demander si, tout en gardant leur indépendance, ils voulaient s’investir dans cette campagne. Le Front uni contre la vie chère s’inscrit dans la perspective de 2012. Il faut combattre le Front National et la droite qui seront toujours les amis du grand patronat et convaincre le PS. Nous ne transigerons pas avec eux sur trois points: la hausse des salaires, la défense du service public et l’environnement. A nous de créer le rapport de force qui obligera les socialistes à accepter nos idées.

    Une majorité des Français souffre d’une baisse de niveau de vie.
    Il faut rééquilibrer les choses.

    StreetPress existe depuis déjà 10 ans. Aujourd’hui, il nous manque 40.000 euros pour boucler l’année et pouvoir frapper encore plus fort l’an prochain. Parce qu’aucun milliardaire n'est au capital, si nous ne les réunissons pas StreetPress s’arrêtera. Sauvez StreetPress en faisant un don, maintenant.

    Je donne pour sauver StreetPress